Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Le Hamas revendique l’attentat de Jérusalem, Israël en alerte

Le Hamas revendique l’attentat de Jérusalem, Israël en alerte

d’après AFP

vendredi 7 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le mouvement terroriste palestinien Hamas a revendiqué vendredi l’attentat qui a fait huit morts la veille dans un séminaire talmudique à Jérusalem. « Le Hamas est responsable pour l’attentat. Les Brigades Ezzedine Al-Qassam (la branche armée du Hamas) vont publier un communiqué officiel le revendiquant le moment venu », a déclaré à l’AFP un haut responsable du Hamas sous couvert d’anonymat.

Le Hamas, au pouvoir à Gaza, avait déjà revendiqué le dernier attentat suicide en Israël, le 4 février à Dimona (sud), qui avait coûté la vie à une Israélienne et à ses deux auteurs.

« Si l’attaque a été vraiment menée par le Hamas, cela renforcera notre détermination à combattre cette organisation et les autres groupes terroristes », a réagi un responsable israélien sous couvert d’anonymat.

Huit élèves de la yeshiva du Mercaz Harav, à Jérusalem-ouest, ont été tués et 10 autres blessés jeudi par un Palestinien qui a tiré sur eux avec un fusil automatique avant d’être abattu à son tour par un officier de réserve.

Israël a enterré vendredi les huit victimes de l’attentat et renforcé les mesures de sécurité de crainte de nouvelles attaques, les groupes armés palestiniens ayant juré de se venger.

L’armée israélienne a imposé un bouclage général de la Rive Occidentale jusqu’à samedi soir, selon une porte-parole militaire.

La police a mené avant l’aube une perquisition dans la maison de l’auteur de la fusillade, Alaa Hicham Abou Dheim, 25 ans, dans le quartier de Jabal Al-Moukaber, à Jérusalem-est, et arrêté une dizaine de ses parents et amis, selon des témoins

Un drapeau palestinien, une bannière verte du Hamas et une autre, jaune, du Hezbollah libanais, ont été accrochés sur la façade de la maison.

« Massacre à la yeshiva », a titré le quotidien à grand tirage Yédiot Aharonot, avec une photo montrant des Talith ensanglantés.

Des milliers de personnes se sont rassemblées sur le lieu de l’attaque, où s’est déroulée une cérémonie lourde d’émotions.

« Mon Dieu, mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? », a murmuré un rabbin, devant une foule venue de tout Israël et de la Rive Occidentale, alors que les corps recouverts de Talith étaient alignés dans la cour de la yeshiva.

La Maison blanche a jugé vendredi « assez répugnantes » les célébrations qui ont suivi l’attentat dans la bande de Gaza et a implicitement critiqué le silence des pays arabes modérés.

L’attaque est intervenue au lendemain d’une visite dans la région de la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice, qui avait réussi à arracher une promesse du président palestinien Mahmoud Abbas de reprendre les négociations avec Israël et au moment ou des tractations sont menées par l’entremise de l’Egypte en vue d’une trêve dans les violences.

L’attentat a suscité une forte réprobation dans le monde. Le président français Nicolas Sarkozy a condamné vendredi « avec la plus grande fermeté l’attentat lâche et barbare » alors que le Premier ministre britannique Gordon Brown a déploré une attaque visant à « porter un coup au coeur du processus de paix », a déploré vendredi .


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette