Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les principales réactions à la suite de l’attentat à Jérusalem

Les principales réactions à la suite de l’attentat à Jérusalem

Agences

vendredi 7 mars 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies a « condamné dans les termes les plus forts » cet « attentat sauvage ». « Le secrétaire général est profondément préoccupé par la menace potentielle que représente la poursuite des actes de violence et de terrorisme pour le processus politique ». Il est convaincu que ce processus « doit se poursuivre afin d’aboutir à une paix durable pour les Israéliens et les Palestiniens, basée sur la solution des deux Etats » vivant côte à côte à l’intérieur de frontières sûres et reconnues. (Communiqué, jeudi 6 mars).

AU PROCHE-ORIENT :

Rabbi David Simchon, directeur de la Yeshiva : « Aucun terroriste ne parviendra à stopper notre foi, nos valeurs, la justice de notre cause ou ce que nous enseignons dans notre yeshiva. » « Je pense que les terroristes savaient que c’était »Rosh Hodesh Adar« (1er jour du mois d’Adar), qui est un moment de grande joie. » "Ils voulaient mettre fin à notre bonheur. Ils y sont parvenus ce soir, mais ils ne détruiront pas notre foi et la justice de notre cause. (Chaîne israélienne Channel 2, jeudi 6 mars)

Dan Gillerman, ambassadeur israélien à l’ONU : « Le Conseil de sécurité a été incapable de parvenir à une décision unanime pour condamner le massacre ». « Malheureusement, voilà ce qui se passe quand le Conseil de sécurité est infiltré par des terroristes, le pays qui a bloqué (la déclaration) est celui qui vous a donné Lockerbie », a-t-il ajouté, dans une allusion à l’attentat de Lockerbie (Ecosse) en 1988, pour lequel des agents libyens ont été condamnés. (Déclaration, vendredi 7 mars).

Mahmoud Abbas, président palestinien : « Nous condamnons cette attaque qui a été menée contre une école religieuse à Jérusalem ». « Nous condamnons toutes les attaques visant des civils, qu’elles soient palestiniennes ou israéliennes ».(Communiqué, jeudi 6 mars).

Abou Zouhri, porte-parole du Hamas : « Cette attaque héroïque à Jérusalem est une réponse normale aux crimes de l’occupant (Israël, ndlr) et à ses meurtres de civils ». (Déclaration à la presse, jeudi 6 mars).

Daniel Carmon, ambassadeur adjoint d’Israël à l’ONU, a déclaré que son pays espérait « une réaction rapide et forte à ce terrible acte de terrorisme ».(Déclaration à la presse, jeudi 6 mars).

Arie Mekel, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères : « Les terroristes ont attaqué une école (talmudique) et des innocents. Ils essaient de tuer les chances de paix ». « Nous continuerons à combattre le terrorisme ».(Communiqué, jeudi 6 mars).

EN FRANCE :

Le président Nicolas Sarkzoy a condamné « avec la plus grande fermeté l’attentat lâche et barbare » de Jérusalem. Le président de la République a dénoncé « la barbarie terroriste ». Le chef de l’Etat recevra son homologue israélien Shimon Peres lundi 10 mars à 17h00 pour un entretien, avant un « dîner d’Etat le soir même en son honneur ». Il réaffirmera à cette occasion « la force de l’amitié qui unit nos deux pays et nos deux peuples ». « Le président témoignera une nouvelle fois à Shimon Peres de son admiration pour l’homme de paix et de réconciliation qu’il n’a pas cessé d’être ».« Le président de la République redira au président Peres que dans ce contexte il est plus que jamais nécessaire de poursuivre les négociations » car « la solution à ce conflit ne peut être que politique ». (Déclaration du porte-parole de l’Elysée, David Martinon, vendredi 7 mars).

Le Parti socialiste « condamne avec la plus grande fermeté l’attentat terroriste ». « Cet acte ignoble marque un pas de plus dans l’escalade de la violence et démontre que les organisations extrémistes palestiniennes n’ont pas renoncé au terrorisme ». Selon les socialistes, « cette action vise aussi en réalité le processus de paix entre les Israéliens et les Palestiniens et risque d’anéantir le dialogue et tous les acquis obtenus dans ce domaine ces dernières années entre le gouvernement israélien et l’Autorité palestinienne ». (Communiqué, vendredi 7 mars).

Bertrand Delanoë, maire de Paris (PS) : « Au nom de Paris, je veux donc assurer le maire de Jérusalem, ses administrés, ainsi que l’ensemble du peuple israélien de notre amitié et de notre solidarité ». « Nous formons encore et toujours des vœux pour que le dialogue, la fraternité et la clairvoyance fassent triompher les efforts qui de part et d’autre, s’emploient à trouver une solution digne et durable ».(Communiqué, vendredi 7 mars).

Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) exprime « son horreur après l’attentat de la yeshiva Mercaz Harav », à Jérusalem. Le Crif se dit « scandalisé par les manifestations de joie qui se sont exprimées à Gaza et au Liban à l’annonce de cette tuerie ». « Une délégation du Crif, conduite par son président, Richard Prasquier, s’est rendue en Israël vendredi pour exprimer son soutien et sa solidarité aux familles des victimes et au peuple israélien ».(Communiqué, vendredi 7 mars).

Bernard Kouchner, ministre français des Affaires étrangères : « La France condamne avec la plus grande fermeté l’horrible attentat intervenu ce soir à Jérusalem- ouest, dans une école talmudique, qui a causé la mort de nombreux civils ». Paris, « malgré ces violences, qui sont aussi un attentat contre la paix, appelle à la poursuite de la négociation en vue de la création d’un Etat palestinien vivant en paix et en sécurité aux côtés d’Israël. »Il n’y a pas d’alternative à la recherche d’une solution politique négociée pour mettre un terme au conflit« , a souligné le ministre, qui s’ »associe, dans ces circonstances tragiques, au deuil du peuple israélien, et à la douleur des familles et des proches des victimes". (Communiqué, jeudi 6 mars).

EN EUROPE :

Romano Prodi, chef du gouvernement italien Il « condamne sans réserve ce nouvel acte terroriste » mais « exhorte » Ehud Olmert à « poursuivre et à mener à terme, malgré les difficultés, le processus de dialogue lancé avec le président Abbas au sommet d’Annapolis ». Ce processus est « à moyen et à long terme la réponse la plus efficace à ceux qui s’opposent au dialogue ». « L’Italie demeure aux côtés d’Israël dans sa lutte contre le terrorisme (...) L’Italie reste également engagée dans son soutien à une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens, menant à la création d’un Etat palestinien indépendant qui vive en paix et en sécurité aux côtés d’Israël, et reconnu par tous les Etats arabes de la région ». Il a fait part « des profondes condoléances » de l’Italie au gouvernement et aux familles des victimes.

La chancelière allemande Angela Merkel est « atterrée » par l’attentat, qu’elle condamne « le plus vivement ». Elle a exprimé par téléphone ses condoléances au Premier ministre israélien Ehud Olmert, pour qu’il les transmette aux familles des victimes. (Déclaration de son porte-parole, vendredi 7 mars).

Benita Ferrero-Waldner, commissaire européenne aux Relations extérieures : « Je condamne dans les termes les plus forts cet attentat sans pitié contre la jeunesse israélienne ». « Tuer des citoyens innocents, qu’ils soient israéliens ou palestiniens, ne sert à rien ». (Communiqué, vendredi 7 mars).

Gordon Brown, Premier ministre britannique : « Le monde entier ne peut qu’être scandalisé par ce qui s’est passé hier soir avec l’attentat et les meurtres commis à Jérusalem ». « C’est clairement une tentative de porter un coup au cœur du processus de paix. » « Il est très important de souligner que seule la détermination commune du monde entier peut empêcher ceux qui veulent mettre un terme au processus de paix d’y parvenir ». « La manière de répondre à ces gens qui répandent la violence est d’obtenir des progrès aussi rapides que possible dans le processus de paix ». (Déclaration, vendredi 7 mars).

David Miliband, chef de la diplomatie britannique, a déploré un attentat « choquant », qui est « une flèche » visant « le cœur du processus de paix qui avait été ranimé si récemment ».(Communiqué, jeudi 6 mars).

Le ministère espagnol des Affaires étrangères exprime « sa condamnation la plus ferme de cet attentat terroriste brutal ». Il « présente ses condoléances pour cette perte tragique de vies humaines et son souhait d’un prompt rétablissement pour les blessés ». Le gouvernement exprime également sa « solidarité envers les autorités et le peuple d’Israël ».(Communiqué, jeudi 6 mars).

AUX ETATS-UNIS :

Zalmay Khalilzad, ambassadeur américain à l’ONU, a déclaré avant la séance, à propos de l’attentat : « Nous le condamnons dans les termes les plus forts, nous allons discuter avec nos collègues du Conseil de sécurité en vue d’une réponse appropriée ». (Déclaration à la presse, jeudi 6 mars).

George W. Bush, président américain : « Je condamne dans les termes les plus forts possibles l’attaque terroriste qui a pris pour cible des étudiants innocents (...) Cet attentat barbare et malfaisant contre des civils innocents mérite d’être condamné par tous les pays ». Il a indiqué s’être entretenu avec le Premier ministre israélien et lui avoir présenté ses « plus profondes » condoléances. « Je lui ai dit que les Etats-Unis se tenaient fermement au côté d’Israël face à ce terrible attentat ». (Communiqué, jeudi 6 mars).

Condoleezza Rice, secrétaire d’Etat américaine : « Les Etats-Unis condamnent l’acte de terreur et de perversion commis ce soir ». « Cet acte barbare n’a pas sa place parmi les peuples civilisés et heurte la conscience de toutes les nations éprises de paix ». « Aucune cause ne saurait justifier cet acte ». (Déclaration, jeudi 6 mars).

Tom Casey, porte-parole du département d’Etat américain : « Nous condamnons cet acte de terrorisme et adressons nos condoléances aux victimes et à leurs familles ». (Communiqué, jeudi 6 mars).

Barack Obama, candidat à l’investiture démocrate : « Je condamne fortement cet attentat lâche et scandaleux ». « Les Etats-Unis doivent soutenir fortement le droit et la capacité d’Israël à se défendre », « nos pensées et nos prières vont aux victimes et à leurs familles, et aux Israéliens qui l’emportent sur ces terroristes chaque jour en menant leurs activités quotidiennes ».(Communiqué, jeudi 6 mars).

Hillary Clinton, candidate à l’investiture démocrate : « Les Etats-Unis et la communauté internationale doivent clairement indiquer que de tels actes de terrorisme déplorables ne seront pas tolérés et nous continuerons à nous tenir au côté d’Israël dans son combat contre le terrorisme ».(Communiqué, jeudi 6 mars).

DANS LE RESTE DU MONDE :

Vitaly Tchourkine, représentant permanent de la Russie à l’ONU : « Voir des gens entrer dans une école religieuse et ouvrir le feu sur des étudiants qui s’y trouvent, c’est vraiment quelque chose qui donne à réfléchir, en particulier pour ceux qui se soucient de religion ». L’attaque constitue « à l’évidence un acte individuel de terrorisme dirigé spécifiquement contre des civils ». (Déclaration, vendredi 7 mars).

Maxime Bernier, ministre canadien des Affaires étrangères : « Le Canada est attristé et préoccupé par la fusillade survenue dans une école de Jérusalem », a-t-il déclaré, offrant les condoléances du Canada aux familles des victimes et au gouvernement israélien. « Le Canada condamne cet acte terroriste dans les termes les plus fermes. Un tel acte ne fait rien pour faire avancer la cause palestinienne », a ajouté le ministre, en demandant « à tous les leaders palestiniens de rejeter des tactiques terroristes aussi atroces, qui vont à l’encontre du processus de paix ».(Communiqué, vendredi 7 mars).


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette