Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > La commission Winograd remise en question

La commission Winograd remise en question

israelinfos.net

jeudi 7 février 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les déclarations du Pr. Yehezkiel Dror, un des cinq membres de la commission d’enquête israélienne sur la deuxième guerre du Liban, ont déclenché mercredi un scandale laissant planer un doute sur son impartialité.

Interrogé par le quotidien Maariv sur le fait que le Premier ministre ait décidé de ne pas démissionner, suite aux conclusions du rapport Winograd sur sa responsabilité dans la gestion du conflit de 2006 face au Hezbollah, le Pr. Dror a répondu qu’il convenait de considérer les conséquences d’un tel départ. « Que préférez-vous ? Un gouvernement Olmert-Barak, ou de nouvelles élections qui permettraient à Netanyahou d’arriver au pouvoir ? », a-t-il questionné le journaliste qui l’interviewait. « Il est tout à fait respectable de prendre en compte le fait que le chef du gouvernement va faire progresser le processus de paix, qui, s’il aboutit, permettra de sauver un grand nombre de vies » a encore ajouté Yehezkiel Dror.

Le député Sylvan Shalom (Likoud) a aussitôt dénoncé ces propos, affirmant qu’ils prouvaient que des considérations politiques avaient influé sur la décision des juges de ne pas recommander la destitution d’Ehud Olmert. Son collègue du même parti, Reuven Rivlin, a demandé pour sa part la création d’une commission d’enquête officielle indépendante pour rédiger un nouveau rapport sur la seconde guerre du Liban. Le président de la Commission parlementaire du contrôle de l’Etat, Zevulun Orlev, a annoncé quant à lui qu’il allait convoquer cette instance, et inviter le professeur à s’expliquer, indiquant que ses déclarations « soulevaient de sérieux doutes sur une grave corruption du pouvoir ».

Alors que l’intéressé affirmait n’avoir défendu qu’une position personnelle, le porte parole de la commission Winograd a réagi en précisant que les propos tenus par Y.Dror n’engageaient que lui-même. « Le rapport rendu au Premier ministre est suffisamment explicite pour ne pas y ajouter des déclarations faites après sa publication, par un de ses membres », a-t-il déclaré, ajoutant qu’aucune pression politique n’était intervenue pour influencer les décisions de la commission.

Sécurité

  • Le gouvernement israélien a décidé de renforcer sa frontière avec l’Egypte en construisant une barrière de sécurité dans plusieurs secteurs afin de lutter contre les infiltrations vers son territoire. La première section sera édifiée près de la ville d’Eilat, et la deuxième dans le secteur de Nitzana, point central de la ligne de démarcation entre les deux pays, longue de près de 250 kilomètres. Tzipi Livni, a de son côté proposé qu’Israël autorise le renforcement des forces de sécurité égyptiennes entre Gaza et l’Egypte, qui pourraient passer de 750 hommes à 1.500.
  • Ehud Olmert a réuni le cabinet restreint de sécurité pour décider de la poursuite des sanctions économiques, et des opérations militaires dans la bande de Gaza, alors que les tirs de roquettes sur le Néguev se poursuivaient. Deux enfants ont été blessés par une Kassam qui a touché leur maison dans un kibboutz proche des territoires autonomes palestiniens, alors qu’une dizaine de projectiles s’abattaient sur Israël au cours de la seule journée de mercredi. Ces tirs ont été revendiqués par la branche armée du Hamas, qui a indiqué dans un communiqué qu’il s’agissait « d’une riposte aux massacres israéliens et au blocus imposé à Gaza ».

Diplomatie

  • Le ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a appelé Israël, à faire des « sacrifices significatifs » pour faire avancer le processus de paix, qui ne progresse selon lui que trop lentement, et affirmé craindre que cette situation ne pousse les Palestiniens au désespoir.
    De son coté Nicolas Sarkozy a envoyé une lettre à son homologue Shimon Peres, dans laquelle il assure Israël de son appui dans la lutte contre le terrorisme. « La France est et restera à vos côtés pour combattre le terrorisme, et vous apportera tout le soutien nécessaire dans vos efforts pour faire aboutir le processus de paix", affirme le président français, qui a également annoncé sa venue la semaine prochaine, en Israël et dans les territoires autonomes palestiniens.
  • Le directeur général de l’UNESCO, Koïchiro Matsuura, en visite officielle à Jérusalem, a rencontré mercredi la ministre des Affaires étrangères Tzipi, Livni avec qui il a signé un mémorandum sur le renforcement des relations de son organisation avec l’Etat d’Israël, notamment dans le domaine de l’enseignement de la Shoah.

Société

Le ministre de l’Intérieur Meïr Chetrit a provoqué la colère des habitants de la localité orthodoxe d’Elad, en les appelant à servir dans Tsahal, à ne pas se contenter de dons de charité pour vivre, et à cesser de craindre la mixité. Le ministre s’exprimait lors d’une cérémonie marquant le passage d’Elad au statut de ville, qui va faire bénéficier l’agglomération de budgets conséquents.

Etranger

Le pape Benoît XVI qui a récemment décidé de réhabiliter le missel tridentin suivi par certains catholiques intégristes, a demandé à ce que plusieurs changements soient apportés au texte original afin de ne pas choquer la communauté juive qui avait dénoncé certains passages de cette version de la messe, dont l’appel à « soustraire ce peuple de ses ténèbres » L’expression « juifs perfides » qui y figurait également avait déjà été modifiée en 1962 par le Vatican.

Sport

  • L’équipe masculine de tennis suédoise entraînée par l’ancien numéro un mondial Mats Wilander, est arrivée en Israël pour affronter les tennismen israéliens dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe Davis qui se dérouleront du 8 au 10 février.
  • Football : l’équipe nationale junior a battu par deux buts à un, l’Irlande du Nord, dans le cadre des qualifications pour l’Euro Espoirs 2009, alors que leurs ainés s’imposaient par un but à zéro face à la Roumanie, dans une rencontre amicale à Ramat-Gan.

Divers

L’ancien chef d’état major Dan Shomron, 70 ans, a été hospitalisé mardi soir suite à un accident cérébral. Le général de réserve a dirigé Tsahal entre 1987 et 1991, avant d’assurer la présidence des industries militaires israéliennes.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette