Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Publication d’une loi lectorale par Mahmoud Abbas ?

Publication d’une loi lectorale par Mahmoud Abbas ?

mercredi 15 août 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le bureau du prsident palestinien Mahmoud Abbas a dmenti mercredi la publication d’une nouvelle loi lectorale, affirmant qu’il s’agissait d’un « projet » l’tat de discussion.

« Le président a mené des discussions sur un projet de loi électorale avec les groupes de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) dans l’objectif de publier un décret présidentiel en vue de prochaines élections. Mais ce décret n’a pas encore été publié », a affirmé à l’AFP le directeur du bureau de presse, Ahmad Daoud.

Un correspondant de l’AFP avait plus tôt consulté un document imposant à tout candidat de respecter le programme politique de l’OLP et les accords signés avec Israël. Une telle loi exclurait de facto des prochaines élections le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle la bande de Gaza

Cette nouvelle loi électorale imposerait à tout candidat de « respecter le programme politique de l’OLP », ce qui exclurait de facto le Hamas de futurs scrutins.

Car les islamistes refusent de respecter la charte de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et de respecter les accords passés signés avec Israël.

Cette loi instaurerait également la proportionnelle intégrale pour les élections législatives, ce qui permettrait en théorie de contourner la difficulté d’organiser des élections dans la bande de Gaza, aux mains des islamistes.

Depuis la prise de pouvoir dans la bande de Gaza par le Hamas le 15 juin, qualifiée de « coup d’Etat » par Mahmoud Abbas, le président palestinien s’est arrogé le droit de prendre des décisions qui ont force de loi, sans qu’elles ne soient nécessairement votées par le Parlement qui a cessé de fonctionner depuis la mi-juin.

Le 19 juillet, le conseil central de l’OLP (CCOLP) avait chargé Mahmoud Abbas d’organiser des élections anticipées et de fixer la date d’un éventuel scrutin général.
Le président palestinien refuse de discuter avec les islamistes tant qu’il ne rende pas le pouvoir de la bande de Gaza et « s’excuse auprès du peuple palestinien ».

« J’appele le Hamas à revenir sur ses erreurs et à changer ses positions, j’appelle au retour de l’unité du peuple et du sol pour donner un espoir aux Palestiniens quant au futur », a affirmé M. Abbas lors d’une conférence de presse mercredi avec le ministre des Affaires étrangères japonais Taro Aso.

Les islamistes du Hamas ont immédiatement condamné cette décision et nié à M. Abbas le droit de prendre une telle décision. « Le président palestinien n’a pas le droit d’apporter des modifications à la loi palestinienne car seul le Parlement est en mesure de le faire », a indiqué à l’AFP le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri.

« Les modifications de la loi électorale par le président sont illégales », a ajoute le porte-parole, dont le mouvement ne reconnaît pas la légitimité du gouvernement du Premier ministre Salam Fayyad siégeant à Ramallah.

« Nous ne sommes pas concernés par cette mesure car elle est contraire à la loi (...) Il n’y a aucune chance que des élections réussissent si le Hamas les rejette. Nous devons en premier lieu revenir au dialogue et à une entente nationale », a ajouté Sami Abou Zouhri.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette