Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Sharon charge son conseiller à la sécurité de préparer son plan

Sharon charge son conseiller à la sécurité de préparer son plan

par Gwen Ackerman -Reuters

lundi 29 décembre 2003
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Premier ministre israélien Ariel Sharon a fait savoir que Giora Eiland, son nouveau conseiller à la sécurité, serait chargé de préparer la mise en oeuvre des mesures unilatérales qu’il compte prendre en cas d’échec de la « feuille de route ».

Eiland, général dans l’armée israélienne, va quitter Tsahal pour prendre la tête du Conseil de sécurité nationale.

« Le Premier ministre Ariel Sharon a désigné le général Giora Eiland comme coordinateur de l’équipe chargée de préparer l’hypothèse d’une nouvelle situation en matière de sécurité au cas où la mise en oeuvre de la ’feuille de route’ deviendrait irréaliste », ont fait savoir les services de Sharon dans un communiqué.

Le Premier ministre a déclaré qu’il déciderait de la mise en oeuvre de son projet dans les prochains mois.

« Nous parlons d’une nouvelle ligne de redéploiement qui inclut la délocalisation de colonies et le redéploiement de camps et d’installations militaires en cas d’échec de la ’feuille de route’ », a déclaré une source au sein des services de Sharon.

« Il ne s’agit pas de dire que nous avons (...) opté pour cette solution. Il s’agit de se préparer à quelque chose que nous ne voulons pas vraiment. »

Le projet de Sharon coûterait vraisemblablement aux Palestiniens des territoires qu’ils revendiquent pour leur futur Etat et les maintiendrait confinés derrière le « mur de sécurité » en construction entre l’Etat hébreu et la Cisjordanie. Il nécessiterait également la délocalisation de colonies juives pour les éloigner des localités palestiniennes et garantir leur sécurité.

Les partisans du dialogue côté américain, palestinien et israélien ont particulièrement peu apprécié la menace faite par Sharon de rompre totalement avec le processus engagé dans le cadre de la « feuille de route » pour la paix édictant des mesures réciproques de rétablissement de la confiance devant aboutir, à l’horizon 2005, à la création d’un Etat palestinien indépendant.

Le ministre et négociateur palestinien Saëb Erekat a déclaré que la désignation d’Eiland comme conseiller à la sécurité montrait qu’Israël « intensifiait la mise en oeuvre de mesures unilatérales ». « Cela n’apportera pas la paix », a-t-il dit à Reuters.

Selon le ministère de la Défense, Sharon aurait également signé dimanche un document ordonnant que soit accéléré le démantèlement de quatre avant-postes de colonisation interdits.

Ce démantèlement répondrait aux exigences de la « feuille de route », mais pourrait également apparaître comme la première étape du « plan de désengagement » de Sharon.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette