Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > L’envers du dcor

L’envers du dcor

Victor Perez

mardi 24 juillet 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Les droits de l’homme sont la motrice de nos modes de penses occidentales, et loin de tout vritable dmocrate l’ide d’en supprimer la moindre once de sa contenance. Mais l’utilisation de ces droits qui en est faite parfois, laisse, trs souvent, pantois leurs dfenseurs.

Lors de la conférence de presse quotidienne du 23 juillet 2007 du ministère français des Affaires étrangères et européennes, la réponse du porte-parole à la question d’un intervenant donne en filigrane le la, voire la musique de ce que doit être, et non autre, les lois de ce petit pays que des millions de tarés d’Allah s’acharnent à vouloir détruire. A savoir, l’Etat des Juifs, Israël.

Question du journaliste : « Quelle est la réaction de la France au projet de loi votée par la Knesset israélienne interdisant la location de ’’terres d’Etat’’ à une partie des citoyens israéliens : stipulant ’’que les terres d’Etat ne peuvent pas être louées ou vendues à des non-juifs’’ ?  »

Réponse du porte-parole : « Je n’ai aucun commentaire à ce sujet. Les organismes compétents des Nations unies auront l’occasion d’y revenir »

Ne doutons pas que « les organismes compétents » (sic) de l’Onu interviendront très prochainement au nom des droits de l’homme pour... évidemment condamner cet état ‘’raciste’’.

Il faut savoir, avant de continuer la réflexion, que la presque totalité des terres de l’état sont propriétés d’Israël et que le citoyen propriétaire -quel qu’il soit- d’un immeuble ne dispose que d’un bail de jouissance pluriannuel de la surface où sied le dit bien. Il est, par contre, évident que toute personne peut évidemment acheter le bien déjà construit, mais nul ne pourra, en revanche, disposer d’une parcelle libre de toute construction sans, auparavant, détenir les droits requis sur celle-ci. Ce qui préserve, sans aucun doute, l’objectif premier des pères fondateurs de l’Etat d’Israël, à savoir : posséder les droits de propriétaires pour installer librement dans le pays de nos ancêtres tous les Juifs menacés de par le monde, ou tout simplement ceux qui le souhaitent.

Imaginons maintenant, qu’un état musulman ou plusieurs, forts de leurs pétrodollars, initient -sous un quelconque camouflage- un mouvement d’acquisition de terres de grande ampleur, cela afin de privilégier la seule minorité arabo-israélienne qui se révèle être, au fil des jours, une quasi cinquième colonne ? L’exclusion des citoyens juifs de ce pays, la majorité donc, seraient exclus de toutes possibilités de gérer et développer leur propre pays comme bon leur semble.

C’est donc pour éviter cette possibilité, très réaliste, que le parlement israélien a décidé de voter cette loi de ‘’préférence culturelle’’. Loi qui choque nos droits de l’hommistes, toujours prompts à juger et condamner Israël sans considérer auparavant l’environnement et la réalité de la situation. Des droits de l’homme qui servent de paravent à des mobiles nettement moins nobles et font, en fin de compte, passer un pays, exemple de démocratie, en paria des nations dans l’unique dessein de le voir disparaître au plus tôt.

La question qui s’impose naturellement à tout observateur objectif à la lueur de ce constat, est donc celle de savoir à quel point ces droits doivent être ralentis quelque peu afin que tous, Juifs et Israéliens compris, en bénéficient au maximum.

Les droits de l’homme sont une avancée incroyable de l’humanité. Il ne faut pas, en conséquences, que l’envers du décor, qui est hideux, ne devienne la règle et servent les totalitarismes qui se succèdent.

Malheureusement, ne comptons pas sur « les organismes compétents de l’Onu » pour être à la tête de ce combat.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Perez Victor
Israël n’est pas une république bananière - mars 2015
L’inversion de la réalité qui enracine l’antisémitisme - septembre 2014
La culpabilité israélienne selon Marek Halter - août 2011
Les plumitifs et le sang israélien - avril 2006
Question au journaliste Alain Frachon du quotidien Le Monde - octobre 2012
Qu’Israël se garde de ses ‘’amis’’ - février 2009
L’obsession de Charles Enderlin - septembre 2009
Les exigences incontournables - janvier 2008
Quel gouvernement pour Israël ? - février 2013
L’obsession anti-israélienne de Pascal Boniface - février 2013
Arguments POUR Israël
Pages bleues et blanches : Les documents qui ont fait l’histoire de l’Etat d’Israel - octobre 2008
A la Chambre des Lords : Discours quitable pour Isral, de la Baronne Deech, propos de Gaza - mars 2009
Cité de David : Quand Jérusalem est-elle devenue une ville ? - septembre 2009
La plus grande usine de nanotubes de monde bientôt dans le Néguev - novembre 2014
Arguments POUR Israël (2000 à 2004) - janvier 2005
Version française du remarquable discours du Premier ministre, Benyamin Netanyahu, à l’ONU - septembre 2009
Mac OS X se met à l’Hébreu - septembre 2008
Israël, opium du peuple et autres tabous arabes - janvier 2009
Les sous-marins israéliens en premiere ligne contre l’Iran ? - juillet 2009
Audition de M. Daniel Shek, ambassadeur d’Israël en France devant la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée Nationale Française - janvier 2009
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette