Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Départ d’Olmert, peut être après le rapport définitif

Départ d’Olmert, peut être après le rapport définitif

Rebbeca Serfaty | Arouts 7

lundi 30 avril 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le rapport intérimaire de la commission Winograd devrait, entre autre, examiner et critiquer le Premier ministre Ehoud Olmert. Le rapport sera rendu lundi 30 avril à 16 h. Des officiels du parti Kadima ont estimé qu’après la publication du rapport définitif cet été, les conditions permettant de renvoyer Olmert seront réunies. Pourtant les proches d’Olmert ont assuré dimanche 29 avril qu’aucun des dirigeants de Kadima n’appelera au renvoi du Premier ministre. Selon eux, pour le moment Olmert est sorti « de la zone de danger politique ».

Lundi 30 avril à 17 h, aura lieu une conférence de presse à Binyané Ahouma à Jérusalem où sont attendus 250 journalistes. La commission Winograd présentera ses conclusions partielles.

Les proches du Premier ministre se préparent à la publication du rapport intérimaire et à une âpre critique de la façon dont Olmert a rempli son rôle au moment de la deuxième guerre du Liban. Après la publication du rapport Olmert réunira les ministres de Kadima et leur fera part de l’essentiel de ses réactions pour que ceux ci les diffusent dans les média. Les conseillers d’Olmert ont l’intention d’agresser tous les politiciens qui se sont exprimés contre Olmert et de présenter les déclarations de soutien de ces mêmes personnes au moment de la guerre.

Certains à Kadima pensent que tôt ou tard, son parti demandera à Olmert de libérer sa place afin de « ne pas faire tomber le parti avec lui ». Selon un des membres de Kadima, la majorité des députés du parti, 15 sur 29, soutiendront le renvoi d’Olmert.

Le rapport de la commisison Winograd qui examine la deuxième guerre du Liban sera également présenté lundi 30 avril au ministre de la Défense Amir Peretz. Ce rapport contient de dures critiques sur la façon dont Peretz et l’ancien chef d’état major Dan Halouts ont agi pendant la guerre. Une heure après cela, les membres de la commission donneront une conférence de presse.

La commission assurera que les décisions d’Olmert au début de la guerre ont été fausses et prises trop vite puisqu’il n’a rien dirigé mais s’est laissé entraîner par l’armée. Peretz sera présenté comme quelqu’un manquant d’expérience et de compréhension en matière militaire, et la commission critiquera sa décision d’être ministre de la Défense. Halouts apparaîtra comme celui qui a imposé ses décisions au gouvernement et a fait taire ceux qui à l’intérieur de l’armée pensaient autrement et souhaitaient s’exprimer.

De plus, le rapport examinera aussi la période qui a précédé la guerre : de la sortie du Liban en mai 2000 jusqu’à ce que la guerre éclate en juillet 2006. Les processus de prise de décisions qui ont mené à la guerre seront aussi examinés par le rapport.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette