Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Yad Vashem concerné par les massacres du Darfour

Yad Vashem concerné par les massacres du Darfour

Claire Dana Picard - Arouts 7

dimanche 29 avril 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Des milliers de personnes de par le monde participent ce dimanche à des meetings de solidarité en faveur des victimes du Darfour sous le slogan suivant : « Il est temps que nous protégions le Darfour ». Les manifestants brandissent des sabliers remplis de sang symbolisant la violence qui se poursuit dans cette province du Soudan, théâtre de massacres intolérables depuis des années.

Le conflit qui a éclaté dans cette région aurait provoqué une crise humanitaire sans précédent en faisant environ 300 000 morts. Il y aurait en outre près de deux millions et demi de personnes déplacées et plus de 200 000 réfugiés qui ont trouvé asile au Tchad.

Cette Journée mondiale pour le Darfour a réussi cette fois à mobiliser des personnalités du spectacle et des vedettes de cinéma telles que Hugues Grant, Mick Jagger, Elton John, Mia Farrow et d’autres, qui ont signé une pétition dénonçant l’indifférence de la communauté internationale et rappelant qu’elle s’est toujours désintéressée du sort des habitants de cette région. Les artistes ont appelé le monde à mettre fin à cette léthargie et à entamer une action.

Dans le cadre de cette campagne, des milliers de personnes se sont rassemblées devant le bureau du Premier ministre britannique à Londres et lui ont fait remettre une lettre avec le texte suivant : « Le temps passe pour les résidents du Darfour et nous vous demandons de maintenir la pression sur les autorités du Soudan tant qu’une force de paix efficace ne sera pas déployée sur place pour protéger la population ».

En Israël, on marque également l’événement. L’antenne locale du mouvement Amnesty International a organisé dans l’après-midi un meeting de solidarité devant les bureaux du gouvernement à Tel Aviv.

La direction de Yad Vashem, représentée par Yossef Lapid et Avner Shalev, s’estime particulièrement concernée par ce nouveau génocide. Les responsables du mémorial de la Shoah ont donc décidé d’intervenir en adressant une lettre au secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, pour expliquer qu’ils ressentaient l’obligation d’alerter l’opinion publique sur les massacres du Darfour.

Yossef Lapid et Avner Shalev ont en outre estimé que les Nations unies devaient lancer une action militaire dans cette région afin d’y rétablir l’ordre et mettre fin aux massacres qui y sont perpétrés.


Yad Vashem interpelle les Nations unies à propos du Darfour

Jerusalem Post | Edition française

Le directeur du comité de Yad Vashem, Tommy Lapid, et le directeur de Yad Vashem, Avner Shalev, ont adressé ce dimanche matin un courrier au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, pour lui demander de tout mettre en œuvre afin d’enrayer le génocide du Darfour. “La communauté internationale ne doit pas se contenter de publier des condamnations et des communiqués alors que ce génocide soutenu par Khartoum se poursuit. Des avancées concrètes doivent être prises, nous devons tout faire pour que la communité internationale envoie des troupes au Darfour et restaure la sécurité. Chaque journée qui s’écoule voit s’ajouter des milliers de morts sur la liste des victimes”, ont-ils déclaré.

Le 29 avril a été décrété journée mondiale pour le Darfour. Depuis plus de 3 ans, plus de 400 000 hommes, femmes et enfants ont été assassinés et plus de 2,5 millions de personnes ont été déplacées. Des dizaines de milliers de femmes ont été victimes de viols et des milliers d’autres blessées, sont mortes, faute de médicaments. Les aides envoyées par les associations humanitaires ne parviennent pas toujours aux populations nécessiteuses, et quand elles arrivent, elles sont généralement insuffisantes.

“En tant que responsables de la principale institution juive de commémoration de la Shoah - un génocide qui s’est déroulé alors que le monde était resté silencieux - nous nous sentons une obligation particulière, comme nous vous l’avons fait savoir lors de votre précédente visite à Yad Vashem, à tirer le signal d’alarme sur le sort du Darfour. Nous vous enjoignons à user de votre autorité morale pour mettre un terme à cet horrible massacre”, ont ajouté Lapid et Shalev.

Le mois dernier, des réfugiés du Soudan avaient visité Yad Vashem à l’initiative du comité pour l’avancement des réfugiés du Darfour.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette