Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > L’Unesco : Israël n’a causé aucun dommage au Mont du Temple

L’Unesco : Israël n’a causé aucun dommage au Mont du Temple

Claire Dana-Picard | Arouts 7

mercredi 14 mars 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Une commission spéciale nommée par l’Unesco, (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture) doit publier mercredi son rapport sur les travaux effectués par Israël à la porte des Maghrébins, dans la Vieille Ville de Jérusalem. Contre toute attente, elle admet qu’aucun dommage n’a été causé sur les lieux risquant d’ébranler les fondations du Mont du Temple comme l’affirmaient les Arabes opposés au projet.

En outre, les experts de l’Unesco louent l’attitude d’Israël pour la transparence avec laquelle les travaux ont été entrepris et confirment qu’ils sont conformes aux normes internationales et soumis à un contrôle sérieux. Toutes ces précisions ‘’encourageantes’’ ont été apportées par le site Ynet, du quotidien Yediot Aharonot, qui a pu se procurer un certain nombre d’extraits du dossier.

Mais cela ne signifie pas pour autant que la commission approuve totalement l’initiative prise par Israël. Elle émet en effet de vives critiques à l’encontre des autorités qui n’ont pas jugé nécessaire de consulter d’autres instances. Elle fait allusion apparemment à une commission de l’Onu et à des responsables musulmans et parmi eux, bien entendu, les représentants du Waqf, organisme musulman chargé officiellement par l’Autorité palestinienne du contrôle du site.

Par conséquent, en dépit de son avis favorable au départ, le rapport exige l’arrêt des fouilles destinées à sauvegarder les vestiges archéologiques en prétendant qu’une commission internationale doit être réunie pour les superviser. Le ministère israélien des Affaires étrangères compte intervenir auprès de l’Onu pour tenter d’obtenir des changements à ce sujet.

Les travaux entrepris à la porte des Maghrébins ont suscité dès le départ un tollé général au sein de la population arabe d’Israël, échauffée par le cheikh Raed Salah, chef de la section Nord du mouvement islamique. Ce mouvement s’est propagé par la suite et des manifestations ont été organisées à l’étranger.

Cette opposition massive a incité l’Unesco à dépêcher une délégation sur place. Celle-ci est arrivée il y a deux semaines en Israël, conduite par Francesco Bandarin, directeur du Centre du patrimoine mondial de l’UNESCO, venu avec trois experts. Les délégués ont pu se déplacer librement sur le site et rencontrer l’ingénieur de la ville ainsi que des représentants de l’office des antiquités, des employés de la municipalité et des hommes du Waqf.

Ynet a précisé que la Vieille Ville de Jérusalem et ses remparts sont inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’Onu.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette