Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Des manifestants palestiniens ont continué « gratuitement » à lancer des (...)

Des manifestants palestiniens ont continué « gratuitement » à lancer des pierres sur des policiers israéliens et un commissariat de police.

samedi 10 février 2007
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

La situation est tendue à Jérusalem, après la décision des Palestiniens de continuer à prendre comme prétexte la poursuite par Israël de travaux de consolidation de la rampe d’accès "Mugrabim“ qui s’est écroulée près du mur occidental.

Sans raison des pierres ont été lancés sur des voitures et sur un autobus transportant des touristes canadiens. Heureusement aucun des voyageurs n’a été blessé. « Nous circulions à bord du car quand, tout d’un coup, un groupe de gamins a commencé à ramasser des pierres et tout ce qu’il leur passait par les mains et à les lancer sur le car », a raconté l’un des touristes, Dave Wood. « C’était notre premier jour dans la Ville sainte et je suis triste de dire que ce sera aussi notre dernier. »

Un commissariat de police de Jérusalem-Est a également été caillassé, a précisé Shmuel Ben Ruby, porte-parole de la police de Jérusalem.

Des bennes à ordures ont aussi été incendiées de même qu’un drapeau israélien.

Des manifestations ont aussi eu lieu à Hébron, dans la Rive Occidentale.

Effondrement de la rampe d’accès "Mugrabim“ (2004)

Vendredi, des affrontements opposant les policiers israéliens et des manifestants musulmans, sur le Mont du Temple, ont fait au moins 35 blessés.

Des palestiniens ont lancé des pierres en direction des forces de l’ordre, tandis que d’autres se sont barricadés à l’intérieur de la mosquée d’Al-Aqsa. Des affrontements ont également eu lieu à plusieurs entrées de la Vieille Ville de Jérusalem.

La police a quant à elle utilisé des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

L’Office des biens religieux musulmans à Jérusalem fait semblant de craindre que ces travaux menacent les fondations de la mosquée, le troisième des Lieux saints de l’Islam, après La Mecque et Médine, en Arabie saoudite. Israël affirme avec fermeté qu’il ne veut que remplacer une structure endommagée.

Environ 2000 policiers israéliens sont déployés en renfort dans le secteur. Les autorités israéliennes ont indiqué qu’elles poursuivraient les travaux malgré les protestations injustifiées des Palestiniens.

En septembre 2000, la visite d’Ariel Sharon, avait servi déjà de prétexte à une vague de violence dans tout le Proche-Orient, la deuxième Intifada.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette