Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Interview de F. de Panafieu

Interview de F. de Panafieu

Par Mati Ben-Avraham - Israelvalley.com

mardi 5 décembre 2006
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

« Tel Aviv, tournée vers le 21ème siècle, avec des pôles de haute technologies »

MBA : Vous avez visité ce matin le « périmètre sacré », soit la vieille ville de Jérusalem. Pour la première fois. Vos impressions ?

Françoise de Panafieu : Un sommet d’émotions. Le Mur des lamentations, d’abord. Un haut lieu de la religion israélite. A juste titre. Et puis, cette traversée de ruelles en ruelles pour parvenir au Saint-Sépulcre, en côtoyant des communautés diverses, arabes, juives, chrétiennes qui vivent en bonne intelligence.

Et parvenu dans ce petit périmètre, tenu par diverses communautés chrétiennes, on se dit qu’on a là un condensé de l’histoire des religions. Il est rare d’éprouver autant d’émotions en un laps de temps et d’espace aussi court.

MBA : Vous avez été précédée par l’actuel maire de Paris, Bertrand Delanoé. La campagne est lancée ?

Françoise de Panafieu : Mon déplacement se situe dans un cadre que je me suis imposé, dans la perspective des élections municipales de 2008. J’ai été à Londres, Berlin, Madrid et Barcelone. Et me voici en Israël, pays chargé d’histoire mais aussi résolument tourné vers l’avenir, avec lequel il faut avoir des relations permanentes, tant sur le plan nationale que local, pour que les échanges soient fructueux.

Dans ce sens, j’ai rencontré ce matin le président de l’association des maires. Alors, je vois bien les relations qu’il peut y avoir entre Paris-Jérusalem et Paris-Tel Aviv, mais encore faut-il que ces relations ne demeurent pas des vœux pieux, qu’elles se traduisent dans les faits. Me voici à Jérusalem, chargée d’histoire.

Je pars pour Tel-Aviv, tournée vers le 21ème siècle, avec des pôles de haute technologies, de savoir-faire médical de haut niveau, des activités culturelles et j’en passe...Une collaboration s’impose, s’appuyant sur une meilleure connaissance des habitants et de Paris, et de Jérusalem et de Tel Aviv, de leur histoire respective, de leurs valeurs communes.

Pour l’instant, que je sache, il n’y a pas de vraie collaboration, de vraie coopération, se traduisant par du concret entre Paris et ces deux villes.

Si je suis élue Maire de Paris, je m’engage à établir une coopération véritable, par des colloques, des symposiums, des échanges dans nos administrations respectives, nos institutions respectives pour que les uns apprennent comment travaillent les autres et qu’ils puissent s’enrichir mutuellement de leurs expériences.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette