Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Un évêque qui avait condamné Hitler pendant la guerre a été béatifié

Un évêque qui avait condamné Hitler pendant la guerre a été béatifié

dimanche 9 octobre 2005
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Clemens August von Galen un cardinal allemand qui avait condamné le nazisme dans ses homélies a été béatifié dimanche lors d’une cérémonie organisée à la basilique Saint-Pierre de Rome.

Clemens August von Galen, surnommé « le lion de Munster » pour ses sermons courageux lorsqu’il était évêque de la ville allemande, est décédé en 1946 peu après avoir été ordonné cardinal par le pape Pie XII. Ses homélies étaient imprimées dans le secret sous le régime d’Adolf Hitler, selon les autorités religieuses allemandes.

L’évêque s’était notamment prononcé contre l’antisémitisme et contre la campagne orchestrée par les nazis pour exterminer les handicapés. La béatification est l’étape qui précède la canonisation.

La cérémonie était présidée par le cardinal Jose Saraiva Martins, préfet de la Congrégration pour la cause des saints. Le pape Jean Paul II présidait lui-même ces cérémonies, mais son successeur a décidé de revenir aux usages qui précédaient son pontificat.

Le cardinal Saraiva Martins a observé que l’évêque allemand avait dénoncé « la machine de mort » nazie au cours d’une « époque très difficile pour l’église catholique allemande ». Le pape Pie XII a été accusé d’avoir gardé le silence sur l’Holocauste.

Benoît XVI a participé à la fin de la cérémonie de béatification de son compatriote. « Von Galen craignait Dieu plus que l’homme et cela lui a donné le courage de dire et de faire des choses que de nombreuses personnes intelligentes n’ont pas faites pendant cette période en Allemagne », a déclaré le pape dans sa langue natale.

« Au nom de Dieu, il a dénoncé l’idéologie néo-païenne du national-socialisme, défendant la liberté de l’Eglise, (...) protégeant les juifs et les personnes les plus faibles, que le régime considérait comme des ordures à éliminer », a poursuivi Benoît XVI devant plusieurs dizaines de milliers de fidèles rassemblés place Saint-Pierre.

Jean Paul II avait prié sur la tombe du cardinal à Munster lors d’un déplacement en Allemagne en 1987.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette