Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Pousse-au-crime, le Hamas radicalise ses manuels scolaires...

Pousse-au-crime, le Hamas radicalise ses manuels scolaires...

Hélène Keller-Lind

dimanche 3 novembre 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Décidément le Hamas qui contrôle la Bande de Gaza, évacuée par Israël en août 2005, la paix et Israël, il n’en veut pas. Ce mouvement terroriste vient de trouver les fonds, l’encre et le papier, les imprimeries, sans compter les auteurs, pour revoir ses manuels scolaires en les radicalisant à l’extrême. Avec réécriture de l’histoire et Coran en toile de fond. Cette Bande de Gaza dont Nissim Zvili, ancien ambassadeur d’Israël en France disait qu’elle devait être un laboratoire pour l’avenir...

Une volonté clairement affichée de se débarrasser d’Israël remise au goût du jour pour faire oublier ses erreurs politiques

On ne le redira jamais assez : le Hamas a un mérite, celui de la franchise. Loin du double langage d’un Mahmoud Abbas qui parle paix en anglais et haine et violence en arabe, ce mouvement terroriste chante sur tous les tons sa haine d’Israël et sa volonté de détruire l’État hébreu.

Aujourd’hui, après ses mauvais calculs politiques, qui lui ont fait tourner le dos à la Syrie et l’Iran pour se tourner vers un Morsi, alors Président de l’Egypte, aujourd’hui Frère Musulman déchu en attente de jugement, le Hamas est isolé. Ses tunnels d’un commerce de contrebande lucratif, ses tunnels faisant entrer dans la Bande de Gaza des armes à foison, sont détruits les uns après les autres par des forces égyptiennes. L’actuel gouvernement égyptien nettoie peu à peu le Sinaï de sa base arrière terroriste et ferme souvent le passage de Rafah entre Gaza et l’Egypte. Seul Israël continue bon an mal an à livrer vivres et biens de première nécessité aux Gazaouis. Une partie de leur électricité aussi. Mais Israël a cessé de laisser entrer du ciment et autres matériaux de construction, ce qui avait été autorisé de fraîche date, après la découverte de tunnels construits entre Gaza et Israël, avec de très noirs dessins, bien entendu...

Les divers manuels scolaires ont été revus et corrigés à la sauce réécriture de l’histoire et à la sauce guerrière

C’est sans doute pour détourner l’attention de sa population qui doit commencer à se rendre compte que tout n’est pas rose sous la houlette islamiste de Meschal & Co. et pourrait donc vouloir tenter de se débarrasser d’eux que le Hamas a donc imaginé de reprendre sa rhétorique guerrière anti-israélienne en modifiant ses manuels scolaires. L’agence de presse palestinienne Maan News, un temps priée de ne plus mettre les pieds à Gaza se refait une virginité en se faisant l’écho des manœuvres du Hamas en matière de propagande. Habillée ici en éducation de la jeunesse gazaouie. Ainsi, à Gaza, les divers manuels scolaires ont été revus et corrigés à la sauce réécriture de l’histoire et à la sauce guerrière...

Par exemple, nous dit une dépêche, « les trois premiers chapitres des livres se concentrent sur la Palestine d’avant 48, donnant un aperçu des villes principales palestiniennes aujourd’hui sous contrôle israélien ». Si ce n’est que « la Palestine » n’existait pas alors et que les « villes principales » n’étaient que des bourgades dépendant de l’Empire Ottoman, puis placées sous mandat britannique n’ayant rien à voir avec les villes israéliennes que l’on connaît...On notera que Mahmoud Abbas en fait de même grâce à ses médias, mais, plus futé ou retors, le fait à bas bruit...

Le Coran appelé à la rescousse

Ces livres « comprennent aussi une histoire du soulèvement de Buraq en 1929, ainsi que du mouvement de résistance armée Izz Addin al-Qassam contre le sionisme et le mandat britannique sur la Palestine ». Ce soulèvement se traduisit par des émeutes violentes causant la mort de plus de cent trente Juifs, tués par des Arabes, et fit près de quatre cents blessés. Les Arabes qui furent tués ou blessés l’ayant surtout été par des policiers britanniques qui protégeaient les Juifs agressés... Buraq est le nom du cheval censé avoir transporté Mahomet depuis Médine à Jérusalem – la plus lointaine mosquée selon le Coran qui ne cite pas ce nom – à la vitesse de l’éclair, puis avoir été attaché au Mur des Lamentations pendant que son cavalier se rendait au ciel...ce qui, dans la tradition musulmane, donne aux musulmans des droits prioritaires, voire exclusifs sur ces lieux...On voit comment la religion est donc appelée à la rescousse ici.

Des méthodes de « résistance », lire terrorisme, enseignées

« Dans le nouveau manuel de huitième année, on enseigne aux élèves [ de 13 à 14 ans ] ce que sont l’occupation israélienne et les méthodes quotidiennes de résistance [ lire terrorisme ]. Un autre chapitre met l’accent sur la résistance militaire - y compris des détails sur les tirs de roquettes sur Israël depuis la Bande de Gaza - et montre que l’armement moderne est devenu capable de « désorienter l’occupation » [ comprendre Israël ].

« On trouve dans le manuel de neuvième année [14 / 15 ans ] une description plus détaillée encore des réactions palestiniennes à l’agression militaire israélienne, couvrant la réponse militante de Gaza à l’opération Plomb durci d’Israël et l’opération Pilier de Défense, en utilisant le langage du Coran, les manuels les qualifiant d’Opération pierres de schiste ». Elder of Zion nous apprend que cette appellation fait référence à un épisode du Coran qui vit la défaite des éléphants de l’armée éthiopienne qui voulait attaquer La Mecque, des oiseaux ayant lancé sur eux une pluie de pierres On comprend d’ailleurs mieux avec cet épisode pourquoi des pays musulmans accusent de temps en temps Israël d’envoyer des volatiles espions survoler leur territoire...

Kidnappez, kidnappez...

Maan News nous apprend également qu’un « autre chapitre est consacré à l’opération militaire transfrontalière conduite par trois groupes palestiniens en 2006 à la suite de laquelle Israël a accepté de libérer le prisonnier israélien Gilad Shalit en échange de 1.024 prisonniers palestiniens ». Autrement dit l’injonction est « kidnappez, kidnappez »... Le mot prisonnier étant faux, le mot « otage » convenant mieux ici... « Le manuel comprend également un chapitre sur le mouvement national palestinien, discute des principes palestiniens non négociables tels que le droit au retour et l’importance de Jérusalem en tant que capitale d’un futur Etat ». Voilà qui est énoncé clairement et rend toute idée de négociation futile, ce « retour » signifiant en réalité la fin de l’État d’Israël...

« Dans le manuel de dixième année [ 15 / 16 ans ], les factions palestiniennes comme le Hamas, le Fatah, le mouvement du Jihad islamique et le Front Populaire pour la Libération de la Palestine sont discutées. Le manuel documente également l’histoire de dirigeants palestiniens comme Yasser Arafat, Ahmed Shukeiri [ premier Président de l’OLP et co-fondateur de l’Armée de Libération de la Palestine ] et Ahmed Yasin [ fondateur du Hamas, adepte des attentats suicides, prônant la destruction d’Israël, ] ».

 La nocivité de ces manuels scolaires est telle que l’agence de presse précise en un mot que « les écoles des Nations unies de Gaza n’utiliseront pas ces manuels révisés »...C’est dire... 

Le retrait de la Bande de Gaza devait en faire un laboratoire pour l’avenir...

Nissim Zvili, ancien Secrétaire général d Parti Travailliste israélien, lorsqu’il était Ambassadeur d’Israël en France, avait dit du retrait israélien de la Bande de Gaza que ce territoire deviendrait, de ce fait, un laboratoire pour l’avenir. Laboratoire devenu aujourd’hui une base terroriste gouvernée par un Hamas qui ne veut ni de paix ni d’Israël et qui élève les enfants gazaouis avec ce crédo...


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Keller-Lind Hélène
Un militant des Droits de l’Homme gazaoui sauvagement agress par le Hamas pour avoir dcrit la terreur interne palestinienne et demand le respect de la lgalit - janvier 2012
Est-il légitime de ne pas assortir le versement de fonds à l’Autorité palestinienne de conditions dès lors que celle-ci persiste à vouloir payer des « salaires » aux terroristes en prison ? - avril 2013
Le Fatah, parti de Mahmoud Abbas, qui a la confiance de François Hollande, se réjouit ouvertement de l’attentat de Jérusalem - avril 2016
Des diverses significations des gangs armés palestiniens dans les Territoires gérés par l’Autorité palestinienne - janvier 2013
Souhail Ftouh, avocat tunisien militant de la cause juive, mais aussi de la démocratie dans le monde arabe, choisit l’exil - avril 2018
Vendredi sanglant pour Israël : à quoi mènent les immondices de l’Autorité palestinienne et du Fatah de Mahmoud Abbas - novembre 2015
Discours de Barack Obama sur le monde arabe : Benyamin Netanyahou rappelle ce que sont les lignes rouges israéliennes - mai 2011
Il faut cesser d’utiliser des termes impropres : les participants à toute opération publicitaire anti-israélienne ne sont pas des « militants de la cause palestinienne » - juillet 2011
Deuxième jour du procès contre Eric Zemmour : où on voit qu’il soulève de vrais problèmes et que vouloir le faire condamner relève de motivations idéologiques - janvier 2011
La France, par son Centre Culturel de Gaza, expose et soutient des artistes violemment anti-israéliens - juin 2011
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette