Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > Les textes > Iran, Palestiniens, Benyamin Netanyahou met les points sur les « i (...)

Iran, Palestiniens, Benyamin Netanyahou met les points sur les « i »

Hélène Keller-Lind

dimanche 27 octobre 2013
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le taux d’enrichissement de l’uranium par l’Iran fait l’objet de beaucoup de débats.Le Premier ministre israélien tranche : les progrès technologiques sont tels que l’on peut passer d’un enrichissement de 3,5 % à 90 % en quelques semaines. Il faut donc renforcer les pressions exercées sur l’Iran pour faire cesser tout enrichissement. Il apporte également des précisions quant aux conditions incontournables pour qu’il y ait traité de paix:une frontière défendable à l’Est, Jérusalem qui reste unifiée et aucun droit au « retour » de Palestiniens.

Iran et naïveté occidentale

En début de réunion du Cabinet ministériel israélien du 27 octobre 2013 le Premier ministre israélien résumait la position de son gouvernement sur les sujets principaux du jour. En commençant par l’Iran et le taux d’enrichissement d’uranium par la République islamique qui serait ou pas acceptable, un sujet largement débattu par les principaux dirigeants du monde dans la foulée des négociations de Genève d’octobre entre l’Iran et le groupe des 5 + 1. Notant « un changement d’ambiance » certains de ces dirigeants avaient fait preuve d’un certain optimisme avant la tenue d’autres négociations début novembre. L’Iran se serait montré prêt à réduire son taux d’enrichissement contre la levée de sanctions économiques mises en place pour lui faire respecter les résolutions du Conseil de Sécurité la concernant. L’Iran affirmant que cet enrichissement est à des fins médicales ou de fabrication d’électricité, affirmation démentie par le secret qui entoure sa production et ses établissements nucléaires souterrains comme a pu le souligner Benyamin Netanyahou.

Aujourd’hui le Premier ministre israélien fait un commentaire lapidaire sur la question, notant que si « l’Iran est prêt à renoncer à l’enrichissement d’uranium à 20%....un débat sur cette question est sans importance ». Un tél débat étant « devenu superflu compte tenu des améliorations technologiques qui permettent à l’Iran d’enrichir de l’uranium de 3,5% à 90% en quelques semaines. Des pressions sur l’Iran devraient être renforcées car il poursuit son enrichissement alors même qu’il négocie ». Le Premier ministre ne le redit pas ici mais il est évident que dans ces conditions seul un démantèlement du programme nucléaire iranien est acceptable.

Les conditions sine qua non d’un traité de paix avec l’Autorité palestinienne

Autre question évoquée, celle des négociations en cours avec les Palestiniens – l’Autorité palestinienne -, devant se passer dans le secret mais ayant fait l’objet de nombreuses fuites invérifiables, notamment côté palestinien.
Benyamin Netanyahou réaffirmait « Nous voulons parvenir à un accord de paix avec les Palestiniens », rappelant que « dans cet accord, nous allons insister sur les intérêts vitaux de l’Etat d’Israël , la sécurité d’abord , bien sûr, et notamment notre capacité à continuer à défendre notre frontière orientale ». Ce qui doit se traduire dans les faits par une présence militaire israélienne dans la Vallée du Jourdain, une Autorité palestinienne démilitarisée ne pouvant contenir une poussée venue de l’Est, ni même gérer des poussées intérieures de tenants du Hamas ou autres mouvements terroristes, d’ailleurs...Exigence sécuritaire dores et déjà refusée publiquement par Mahmoud Abbas.

Le Premier ministre réaffirmait ensuite : « nous attribuons de l’importance à l’unité de Jérusalem et , bien sûr, à l’annulation du droit au retour ». Quant à « la question de l’Etat juif qui revient de temps en temps, nous n’attendons pas des Palestiniens qu’ils ratifient notre identité, notre patrimoine et notre lien avec cette terre - ce n’est pas le problème de notre point de vue. Ce que nous exigeons d’eux c’est qu’à la fin des négociations ils renoncent à toutes leurs demandes, y compris nationales, et qu’ils reconnaissent les droits nationaux. du peuple juif dans l’État d’Israël, et Israël comme étant notre État national, ce qui est une partie intégrante de leur reconnaissance du fait qu’il n’ont plus de demandes nationales et qu’ils n’ont aucun droit national dans l’État d’Israël. Ces points de vue ont été présentés très clairement dans mon entretien avec le Secrétaire d’ Etat des États-Unis, John Kerry, http://www.pmo.gov.il> et dans d’autres forums . "


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Articles associés

Menace iranienne
Et certains croient encore en un changement de la politique internationale iranienne... - mai 2012
Washington enquête sur un possible nouveau tir de missile balistique iranien - décembre 2015
Le Hezbollah, missaire de l’Iran en Irak - juillet 2007
Ahmadinejad s’en prend à Israël dans son discours devant l’ONU - septembre 2009
Iran : manifestation anti-italienne et tentative d’assaut contre l’ambassade - février 2010
Thran aidera tous ceux qui se confronteront avec Isral - février 2012
Jetez les cafouilleurs dehors ! - novembre 2006
Iran : exécution d’une citoyenne irano-hollandaise - février 2011
Douste-Blazy, docteur-miracle, au chevet du Hezbollah - août 2006
Taper sur les doigts de Mahmoud - décembre 2009
Keller-Lind Hélène
La colonisation, voilà qui entrave (presque) tout, dixit le Chef de l’État, au mépris des réalités - avril 2010
Benyamin Netanyahou fait un point précis sur la situation en Égypte et dans la région au 31 janvier - février 2011
Corruption palestinienne : le procès d’un ministre inculpé est repoussé à nouveau - septembre 2011
Deux des panneaux de l’exposition « Israel matters » toujours censurés par les Nations unies : éloquent... - avril 2016
Union européenne : cent millions d’€ pour les Palestiniens au bord du gouffre financier, mais où va cet argent ? - janvier 2013
La Grande-Bretagne légifère contre les discriminations envers tout pays membre de l’Organisation mondiale du commerce, dont Israël - février 2016
Égypte : campagne ponctuelle pour faire cesser le harcèlement sexuel, alors que c’est tout le système qui est à revoir... - août 2012
Abbas soutenu par la France : les États-Unis, eux, s’en tiennent à la nécessité de négociations directes - juin 2012
Financé, entre autres, par l’Union Européenne, Ma’an news récidive, publiant cette fois un article négationniste abject - février 2013
A propos du vote anti-négociations directes du Conseil de Sécurité et du veto américain : les réactions - février 2011
Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette