Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Messages contradictoires concernant la poursuite de la trêve dans la bande (...)

Messages contradictoires concernant la poursuite de la trêve dans la bande de Gaza

Revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

lundi 15 décembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Alors que le 19 décembre, cela fera six mois que la trêve conclue entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza sera entrée vigueur, le directeur du bureau politique du Hamas à Damas, Khaled Mashal, a déclaré hier que l’accord de trêve ne devrait pas être reconduit au-delà de cette date. De son côté, rapporte le Haaretz, le chef du gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza, Ismaïl Haniyeh, a accusé hier Israël de violer la trêve sans toutefois dire si son organisation compte poursuivre la trêve ou pas.

D’autres responsables du Hamas dans la bande de Gaza ont souligné qu’aucun décision définitive n’avait été prise à ce sujet.

Ismaïl Haniyeh s’exprimait dans le cadre d’une grande manifestation qui s’est tenue hier à Gaza à l’occasion du vingt et unième anniversaire du Hamas. Au cours de ce rassemblement, qui a réuni près de trois cent mille personnes, a été présenté un spectacle mettant en scène le soldat israélien enlevé Guilad Shalit, interprété par un membre du Hamas. Emmené par des hommes en armes, le faux Guilad Shalit a été monté sur la scène avant de déclarer en hébreu : « Papa et maman me manquent ». La famille Shalit n’a pas souhaité réagir à cette mise en scène.

Le Premier ministre Ehud Olmert a réagi aux propos des responsables du Hamas : « Si le Hamas souhaite la poursuite de la trêve, cela ne se fera qu’aux conditions fixées par l’accord original ». La ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a elle déclaré : « Tout tir en provenance de la bande de Gaza nous obligera à riposter pour protéger nos citoyens. Il ne peut y avoir de trêve qui implique la poursuite des tirs vers nous ».

En Israël, écrit le journal, on rejette l’interprétation du Hamas selon laquelle la trêve expire automatiquement après six mois. Amos Guilad, directeur des affaires politiques et de sécurité au ministère de la Défense, était hier au Caire où il s’est entretenu notamment avec le chef des renseignements égyptiens, Omar Suleiman. M. Guilad a fait savoir à ses interlocuteurs égyptiens qu’Israël souhaite une poursuite de la trêve.

Selon un haut responsable militaire israélien cité par le Maariv, les propos de Khaled Mashal et d’Ismaïl Haniyeh interviennent dans un contexte de luttes internes entre la direction du Hamas à Gaza et le bureau politique de Damas. En effet, affirme-t-il, les responsables qui siègent à Damas ont perdu de leur influence à Gaza où règne en maître la branche militaire dirigée par Ahmed Jaabri.

Selon le Yediot Aharonot, au sein du commandement militaire israélien on estime que, malgré les déclarations de ses dirigeants, le Hamas continuera à respecter la trêve même si l’organisation attendra la dernière minute pour donner une réponse définitive. L’objectif du Hamas est de faire pression sur Israël afin d’obtenir de nouvelles conditions à la trêve : l’ouverture des points de passage et l’arrêt total des opérations militaires à l’intérieur de la bande de Gaza.

A Gaza on soulignait hier que l’arrêt de la trêve ne signifie pas nécessairement la reprise de la lutte armée. Selon des sources palestiniennes, le Hamas souhaite en fait un « cessez-le-feu sans accord » : « C’est une situation confortable pour le Hamas. Si Israël mène des opérations à l’intérieur de la bande de Gaza, il riposte en tirant des Qassam. Dans le même temps, le Hamas sait qu’Israël ne souhaite pas mener une opération d’envergure, à cause de Guilad Shalit et des élections qui approchent ».

Hier ont été tirées trois roquettes vers Sdérot, Nir Am et Kfar Aza. Il n’y a eu ni dégât ni blessé.

Par ailleurs, rapporte le Haaretz, l’émissaire du Quartette de la communauté internationale au Proche-Orient, Tony Blair, le président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, et le directeur du Fonds monétaire international, Dominique Strauss-Kahn, ont adressé il y a trois jours une lettre au Premier ministre Ehud Olmert l’appelant à poursuivre le transfert de fonds à la bande de Gaza pour éviter l’effondrement du système bancaire. Selon les trois signataires de la lettre, l’arrêt de l’approvisionnement en argent liquide porte atteinte au commerce et renforce le marché noir dans la bande de Gaza.

* Intérieur

Elections internes à Méretz

87 % des neuf cents membres du Conseil national du parti de gauche Méretz ont voté hier pour élire leurs représentants à la prochaine Knesset. Selon le site YNET du Yediot Aharonot, c’est l’ancien député Ilan Gilon qui a créé la surprise en arrivant en tête devant la députée Zehava Galon. En troisième position, un autre ancien député, Moshé Raz, qui devance le député Avshalom Vilan. L’ancienne députée Zvia Grinfield est arrivée en cinquième position.

Cette liste ne sera pas toutefois la liste du parti au prochaines élections puisque dans les prochains jours sera décidé comment seront intégrés à la liste les représentants du Nouveau mouvement de la gauche israélienne censé élargir l’électorat de Méretz./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette