Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Ultime rencontre Bush - Olmert

Ultime rencontre Bush - Olmert

israelinfos.net

mercredi 26 novembre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, et le président américain, George Bush, lesquels s’apprêtent à quitter le pouvoir, ont organisé une ultime rencontre officielle, lundi, à Washington.

Durant la conférence de presse qui a précédé leurs entretiens à la Maison Blanche (lesquels porteront notamment sur le programme nucléaire iranien), le chef du gouvernement israélien, qui effectue une visite de soixante douze heures aux Etats-Unis, a estimé que l’histoire et la postérité sauront faire montre de « gratitude » à l’égard de Bush qui, selon lui, a orienté l’ensemble du Moyen Orient vers la recherche de la seule solution possible au conflit israélo-palestinien : « La création d’un Etat palestinien indépendant dans les frontières de 1967 en échange de la reconnaissance définitive de l’Etat juif ».

Bush, qui a fait remarquer à son invité qu’ils avaient « traversé pas mal de choses ensemble », s’est dit optimiste quant à la signature d’un traité de paix qui « prendra en compte les aspirations de tous les peuples », mais seulement après son départ ainsi que celui d’Olmert.

Rappelons que le Premier ministre israélien démissionnera après la désignation de son successeur, le 10 février prochain, tandis que le mandat de Bush s’achèvera le 20 janvier.

Les deux hommes, qui battent des records d’impopularité dans leurs pays respectifs, auront donc échoué, malgré les deux voyages de Bush dans la région (auxquels il faut ajouter les huit autres de la Secrétaire d’Etat, Condoleeza Rice), à parvenir à la paix « avant la fin de l’année 2008 », comme ils l’avaient pourtant répété à d’innombrables reprises, et, d’autant que les pourparlers israélo-palestiniens risquent d’être suspendus pour une assez longue période, durant laquelle les successeurs américain et israélien s’installeront à leur poste.

Pour sa part, alors qu’elle était de retour d’un sommet auquel elle participait au Pérou, Condoleeza Rice a affirmé que « s’il n’y a pas d’accord d’ici la fin de l’année, c’est essentiellement en raison de la situation politique en Israël ».

Diplomatie

Statut de Jérusalem

Le journal koweitien Al Jarida citait dans son édition de mardi des «sources diplomatiques» selon lesquelles le nouveau président américain, Barack Obama, a «transmis un message» au président de l’Etat hébreu, Shimon Pérès, où «il s’engage à maintenir Jérusalem dans son statut de capitale d’Israël, et à ne pas inclure les discussions sur la ville lors des prochains pourparlers avec les Palestiniens».

Le quotidien précisait que ce «message a été communiqué à Shimon Pérès par l’intermédiaire de certains politiciens appartenant à l’entourage immédiat de Barack Obama», dans le cadre d’une visite effectuée par ces derniers en Israël.
Enfin, Al Jarida a indiqué qu’Obama a annoncé qu’il se rendra prioritairement en Israël, «à Jérusalem, et même dans les implantations situées en Cisjordanie occupée».

Agents iraniens en Amérique latine

La ministre israélienne des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a déclaré mardi après-midi, au cours d’une rencontre avec son homologue du San Salvador, que la République islamique d’Iran œuvre actuellement au renforcement de ses liens avec plusieurs groupes armés opérant en Amérique du sud.

«Nous sommes témoins d’un phénomène extrêmement inquiétant, qui est celui de l’implantation des agents iraniens dans plusieurs Etats d’Amérique latine, au point que certains d’entre eux représentent d’ores et déjà des repères pour les hommes de Téhéran, qui peuvent y agir à leur guise, sur les plans idéologique, politique et économique», a notamment indiqué la chef de la diplomatie israélienne.
Selon elle, «tous les pays qui ont conscience de ce danger doivent travailler ensemble afin de réduire le champ d’action du régime des Mollahs dans le monde, et de l’empêcher de prendre le contrôle de mouvements prônant la lutte armée et l’action terroriste».


Terrorisme

Financement terroriste

Un tribunal de Dallas a estimé, lundi après-midi, que cinq dirigeants de la Holy Land Foundation, une organisation musulmane basée au Texas, sont coupables d’avoir contribué au financement du Hamas, et lui faisant notamment parvenir la somme de douze millions de dollars.

Il s’agit de la plus grande affaire s’inscrivant dans la lutte anti-terroriste menée par les autorités américaines depuis les attentats du 11 septembre 2001, à la suite desquels l’administration Bush avait d’ailleurs ordonné à la Holy Land Foundation, déjà fortement soupçonnée de soutenir des groupes islamistes, de mettre un terme à ses activités.
Les cinq accusés, qui ont des «liens familiaux avec certains membres du gouvernement Hamas établi dans la bande de Gaza» et risquent des peines allant de quinze ans d'emprisonnement à la prison à vie, ont été reconnus coupables de cent huit chefs d'accusation au total, allant du blanchiment d'argent à la fraude jusqu’au soutien matériel apporté à des mouvances terroristes.
Fondée vers la fin des années 1980, la HLF a d’emblée utilisé, selon ses juges, les dons provenant de riches musulmans américains afin de contribuer à la création de la branche palestinienne du mouvement des Frères musulmans, autrement dit ce qui allait devenir le «Hamas de Palestine».


Politique

Livnat contre Livni

La députée Limor Livnat (Likoud) a violemment dénoncé, lundi soir, au cours d’un congrès organisé par des militants de sa formation politique, le Premier ministre, Ehud Olmert, qu’elle a notamment accusé «d’oser vouloir amputer Jérusalem», ce qui selon elle en reviendrait à «amputer le peuple juif lui-même pour les générations à venir».

La parlementaire a aussi formulé de virulentes critiques à l’égard du parti centriste Kadima, qu’elle n’a pas hésité à qualifier de «simple dépliant», voire de «poster», avant d’ajouter, dans un style qualifié mardi matin de «choquant» par une partie des médias israéliens : «Livni crève d’envie de voir des gens du niveau des adhérents du Likoud rejoindre Kadima», ce qui d’après elle explique pourquoi la nouvelle dirigeante du parti «va supplier, langue pendante, des hommes dans le genre de Haïm Ramon».


Société

Noam Shalit s'adresse à Olmert

Noam Shalit, le père du caporal de Tsahal, Guilad Shalit, enlevé par le Hamas en 2006 et détenu depuis dans la bande de Gaza, a appelé le Premier ministre Ehud Olmert, mardi après-midi, à mettre tout en œuvre, avant de quitter son poste, pour permettre à son fils de retrouver les siens.

«Olmert», s’est directement adressé Noam Shalit au chef du gouvernement, «je te demande de faire maintenant ce que tu n’as pas fait durant ces deux dernières années, je t’appelle à ne plus hésiter et à aller de l’avant, pour en finir avec cette triste affaire avant qu’il ne soit trop tard, si tu ne veux pas que ton nom reste associé dans l’histoire à un dossier Ron Arad numéro 2».


Etranger

New-York - Jérusalem

Le maire de la ville de New York, Mickaël Bloomberg, a téléphoné, dans la nuit de lundi à mardi, à Nir Barkat, qui vient d’être élu à la tête de la municipalité de Jérusalem, pour le «féliciter de sa victoire», et l’assurer qu’il est prêt à «apporter sa contribution à la construction de la Jérusalem future».

Bloomberg a officiellement invité Barkat à venir le rencontrer à New York, afin de créer notamment un bureau qui se consacrera à promouvoir les relations entre les habitants des deux villes, ce à quoi Barkat a répondu qu’il «espère bien bénéficier de la grande expérience de Bloomberg, qui a inauguré de nombreux projets importants à New York».
Les deux hommes ont convenu de se rencontrer «dans les mois à venir», afin d’élaborer un «premier plan de travail».

Deux Israéliens condamnés à mort

Selon des sources publiées mardi à Bangkok, et confirmées peu après par le ministère des Affaires étrangères israélien, deux ressortissants de l’Etat hébreu, Alon Makhlouf et Vladimir Akronik, respectivement âgés de trente-sept et trente quatre ans, ont été condamnés à la peine de mort, un peu plus tôt dans la matinée, par un tribunal thaïlandais.

Leurs avocats ont immédiatement annoncé leur intention de faire appel.
Les deux hommes avaient été arrêtés en décembre dernier, alors qu’ils se trouvaient en possession de vingt trois mille cachets d’ecstasy, au cours d’une vaste opération des services de la brigade des stupéfiants menée en plusieurs points de la capitale.
Selon les médias locaux, Makhlouf et Akronik sont «entrés dans le pays en prenant un avion depuis un pays d’Europe, mais le bureau américain de lutte anti-drogue avait prévenu la police thaïlandaise de leur arrivée».
Ils devaient ensuite repartir pour «écouler leur stock à travers les Etats-Unis, au Japon, en Europe, en Australie et en Nouvelle Zélande».
Les familles des deux trafiquants israéliens espèrent que ceux-ci pourront bénéficier d’une «grâce» pour finalement se voir condamner à une peine de prison à perpétuité, ce qui est très fréquent dans des affaires de ce genre.


Monde arabo-musulman

Khamenei appelle à "l'unité du Liban"

Le président libanais, Michel Sleimane, qui est arrivé lundi à Téhéran, a rencontré, mardi après-midi, le guide suprême de la révolution iranienne, l’ayatollah Ali Khamenei, qui selon un communiqué publié un peu plus tard par les agences de presses locales, a notamment «félicité le chef de l’Etat libanais pour son soutien à la résistance islamique», autrement dit les milices chiites pro-iraniennes de Hassan Nassrallah, «et pour la volonté dont il fait preuve d’unir toute la population du Liban».

Khamenei, qui a précisé que la République islamique «sera toujours aux côtés» du pays du Cèdre, a par ailleurs appelé tous les groupes armés qui s’y trouvent à «s’unir afin de renforcer la puissance et la stabilté du Liban et de faire face au danger que représente le régime sioniste contre».
Selon lui, «l'unité des groupes politiques et ethniques du Liban est la seule véritable perspective de progrès pour ce pays».
Enfin, le leader spirituel a fait l'éloge de «la victoire historique du Liban face à l’ennemi sioniste», lors de la guerre de l'été 2006 entre les forces israéliennes et le Hezbollah libanais.
«Au cours des 60 dernières années», a-t-il expliqué, «aucun pays musulman n'avait pu résister face à l’entité israélienne, mais le peuple libanais a réussi à modifier les règles du jeu, à défaire et à expulser l'armée sioniste».


Nouvelles brèves

Israël, le 25/11/08

Economie :
- Dans un effort pour préserver l'économie israélienne des impacts négatifs de la crise mondiale, le Trésor public consacrera 11 milliards de shekels pour soutenir principalement les institutions financières israéliennes.
- A la clôture du marché des devises étrangères, le dollar perd 0,601% de sa valeur, son cours s’établissant à 3,969 shekels, tandis que l'euro gagne 0,053% à 5,0946 shekels.
- L'ancien président de l'Union des Industriels, Oded Tira, estime que durant l'année 2009, en raison de la crise économique, 90.000 personnes s'ajouteront à la liste des chômeurs.

Politique : Près de 50 députés ont signé une pétition contre l'évacuation de la Maison de la Paix à Hébron, et réclament un délai d'au moins trois mois avant l'application de toute mesure, jusqu'après les élections.

Transports : L'organisation Feu Vert qui lutte contre les accidents de la circulation lance une campagne de sensibilisation nationale. Ce mardi soir à 19:30 les automobilistes marqueront un arrêt de deux minutes à la mémoire des 30.000 victimes d'accidents depuis la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Société : Face à la recrudescence de violences contre les femmes, la présidente de la Knesset Dalia Itsik a appelé la justice à manifester d'avantage de détermination et d'efficacité.

Autorité palestinienne : Plusieurs personnes ont été blessées lors de violents affrontements entre étudiants pro-Hamas et pro-Fatah à l'université Al- Aqsa dans la Bande de Gaza.

Sécurité : Cette nuit lors d'une opération militaire à Ramallah, huit terroristes palestiniens recherchés ont été arrêtés et confiés aux services de sécurité.

Société : Un congrès sur l'antisémitisme et le racisme dans les pays scandinaves se déroulera aujourd'hui au Centre des affaires publiques à Jérusalem, en présence d'éminents sociologues et de plusieurs personnalités politiques.

Sécurité : Des avions de combat de Tsahal ont dû intervenir durant la nuit de lundi à mardi, auprès d'un avion non identifié en provenance d'Ethiopie qui transportait des passagers. Les appareils israéliens ont escorté l'avion de ligne jusqu'à l'aéroport Ben Gourion; celui-ci n'avait pu signaler son identité en raison d'un problème technique.

Société : Selon une enquête réalisée à l'occasion du Congrès Israël-Sdérot, 72% du public estime que le pouvoir est corrompu; les partis politiques particulièrement, puis les ministères, la Knesset et les municipalités. Seul 1% des Israéliens pensent que le niveau de corruption est peu élevé, contre 9% en 2007.


Nouvelles brèves, International

Monde, le 25/11/08

INDE : Une réunion entre des délégués turcs, indiens et israéliens se déroulera ce mardi à New Delhi afin de planifier la construction de pipe-lines destinés à acheminer du pétrole et du gaz turcs jusqu’à Eilat, d'où ils seraient ensuite transportés vers l'Inde par cargo.

ZIMBABWE : Le gouvernement a accusé l'ex-secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, ainsi que l'ancien président américain, Jimmy Carter, de participer à une conspiration occidentale afin de destituer le chef de l'Etat Robert Mugabe.

KOWEIT : Suite à une vive controverse entre le Parlement et le gouvernement, en raison de la visite d'un religieux chiite iranien interdit de séjour au Koweit, le gouvernement a présenté sa démission à l'émir Cheikh Sabah al-Ahmed al-Sabah.

ESPAGNE : La ville ouvrière de Santa Coloma de Gramenet, près de Barcelone, a décidé de protéger l'environnement en installant un site de production d'énergie "verte" comprenant 462 panneaux solaires, dans le cimetière, seul lieu de la localité offrant suffisamment d'espace pour ce projet. "Cette installation est compatible avec le respect dû aux défunts et à leur famille" a précisé le maire.

ITALIE : Le parti néo-fasciste "Fiamma Tricolore" (flamme tricolore) a décidé d'offrir une prime de 1.500 euros aux parents qui prénommeront leurs bébés nés en 2009, Benito ou Rachele, en référence au couple Mussolini, afin de "rendre hommage aux racines du parti".

RUSSIE : Une voiture a explosé à Saint-Petersbourg, faisant trois morts, dont un enfant en bas âge, et un blessé grave, le conducteur du véhicule. Une enquête pour meurtre a été ouverte, alors que la cause de la déflagration n'a pas encore été révélée.

TUNISIE : Sami Essid Ben Khémaïs, un terroriste tunisien extradé par l'Italie, a été condamné par le tribunal militaire de Tunis à 11 ans de détention pour "appartenance en temps de paix à une organisation terroriste opérant à l'étranger".

YEMEN : Des pirates se sont emparés d'un cargo yéménite en mer d'Arabie. Déjà 95 attaques semblables se sont produites cette année dans cette zone, et quinze bateaux, avec près de 300 membres d'équipage, sont toujours prisonniers de pirates somaliens.

BRESIL : 45 personnes ont été tuées, 14 sont portées disparues et 20.000 habitants ont dû quitter leurs logements suite aux inondations et aux coulées de boues provoquées par les fortes pluies qui s'abattent sur le sud du pays depuis plusieurs jours.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette