Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Al-Khalifa préconise un rapprochement avec Israël

Al-Khalifa préconise un rapprochement avec Israël

Inside The Gulf

jeudi 2 octobre 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Le ministre des Affaires étrangères de Bahreïn, un des principaux pays alliés des Etats-Unis dans le Golfe, suggère la création d’une organisation régionale incluant Israël, afin de parvenir à la paix au Moyen-Orient, dans l’édition de mercredi d’Al-Hayat, un quotidien panarabe.

« Israël, l’Iran, la Turquie et les pays arabes devraient s’asseoir ensemble au sein d’une même organisation », estime Cheikh Khaled ben Ahmad al-Khalifa dans ce journal.

« Ne sommes nous pas tous membres d’une organisation globale appelée les Nations unies ? Pourquoi ne pas (se rassembler) sur une base régionale ? C’est la seule manière de résoudre nos problèmes », ajoute le chef de la diplomatie de Bahreïn, siège de la Ve Flotte américaine.

« Il n’y a pas d’autre voie pour les résoudre, aujourd’hui ou dans 200 ans », poursuit-il, alors qu’il était interrogé en marge de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

Selon le quotidien panarabe, le ministre a d’ailleurs émis cette idée dans son discours devant l’AG de l’ONU.

Le Bahrain entretient des contacts politiques avec Israël, en dépit de nombreuses résistances dans le pays : le prince héritier Cheikh Khalifa Ben Salmane Alo-Khalifa a rencontré des responsables israéliens lors du Forum économique mondial en 2000 et 2003. Cheikh Khaled a lui-même vu son homologue israélienne Tzipi Livni à l’ONU l’an dernier.

Mais seuls deux pays arabes reconnaissent pleinement Israël : l’Egypte et la Jordanie.

Quant à l’Iran, son président Mahmoud Ahmadinejad a appelé à « rayer (Israël) de la carte ».

« Pourquoi ne pas s’asseoir à la même table, même si nous sommes en désaccord, même si nous ne nous reconnaissons pas mutuellement ? Mettons nous dans une même organisation afin de surmonter le (blocage) auxquel le Moyen-Orient est confronté », dit encore le ministre bahreïni, en référence à l’absence de solution au conflit israélo-palestinien.

Interrogé quant à savoir s’il ne s’agissait pas d’un voeu pieux, il a déclaré : « Si cela est percu (de la sorte), et bien, de nombreux rêves sont déjà devenus réalité ».


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette