Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les dépouilles d’Ehud Goldwasser et Eldad Réguev ont été rapatriées en (...)

Les dépouilles d’Ehud Goldwasser et Eldad Réguev ont été rapatriées en Israël

revue de la presse israélienne du service de Presse de l’ambassade de France en Israël

mercredi 16 juillet 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Deux ans et quatre jours après leur enlèvement, les dépouilles d’Ehud Goldwasser et Eldad Réguev, les deux soldats israéliens kidnappés par le Hezbollah le 12 juillet 2006, ont été rapatriées ce matin en Israël. La presse israélienne consacre bien sûr une large place à cet événement.

Vers neuf heures ce matin, rapporte le site internet du Haaretz, le véhicule transportant les deux cercueils est arrivé du côté libanais du poste-frontière de Rosh Hanikra. Jusqu’au dernier moment, le Hezbollah a refusé de fournir la moindre information quant à l’état de santé des deux soldats israéliens et ce n’est que lorsque les deux cercueils ont été extraits du véhicule qu’on a eu la confirmation qu’Ehud Goldwasser et Eldad Réguev ne sont plus en vie et que les derniers espoirs des familles se sont évanouis.

« C’était prévisible, nous nous y étions préparés. Malgré tout, cette confrontation à la réalité est très dure », a déclaré Shlomo Goldwasser, le père d’Ehud. Zvi Réguev, le père d’Eldad a lui remercié les peuple israélien et les médias pour leur soutien.
Après une procédure préliminaire d’identification, la Croix-Rouge a fait passer les cercueils du côté israélien de la frontière où les corps des deux soldats ont été formellement identifié par les services de santé de Tsahal et le rabbinat militaire.

Deux généraux se sont ensuite rendus aux domiciles des familles pour leur annoncer officiellement la nouvelle.

Pendant ce temps, des camions de la Croix-Rouge ont fait passer du côté libanais les corps des combattants du Hezbollah et des membres d’organisations palestiniennes restitués par Israël. Selon le journal, Israël n’a remis que 185 corps sur les 199 réclamés par le Hezbollah, six n’ayant pas pu être identifiés dont, semble-t-il, celui de Dalal al-Mugrabi, une terroriste du Fatah qui avait dirigée l’attaque d’un autobus israélien en 1978, attentat qui avait fait trente-cinq victimes.

Cet après-midi passeront du côté libanais Samir Kuntar, coupable du meurtre de quatre Israéliens en 1979, ainsi que quatre membres du Hezbollah faits prisonniers au cours de la guerre du Liban. Selon le Haaretz, une estrade a été mise en place par le Hezbollah du côté libanais de la frontière afin d’accueillir les prisonniers. Le journal note que la coordination avec la Croix-Rouge a été assurée exclusivement par le Hezbollah et non par les autorités libanaises.

Le président libanais, Michel Sleimane, devrait envoyer son hélicoptère personnel afin de ramener les cinq hommes à Beyrouth. Après la cérémonie d’accueil officielle à l’aéroport international, ils se rendront dans le quartier de Dahia, fief du Hezbollah, où un grand rassemblement sera organisé.

Le journal ajoute que l’on pouvait voir ce matin des manifestations de joie dans la bande de Gaza où de nombreuses personnes sont descendues dans la rues, brandissant les drapeaux libanais et palestiniens. Dans un communiqué publié aujourd’hui, le Hamas affirme que la libération de Samir Kuntar prouve qu’Israël libère même des prisonniers ayant tués des Israéliens.

« C’est uniquement grâce à la lutte armée que le Hezbollah est parvenu à libérer des prisonniers et que le Hamas est parvenu à une trêve. Les deux organisations ont mis Israël à genoux », a déclaré Sami Abou Zohari, porte-parole du Hamas.

Commentaires :

Pour le Hezbollah, écrit Zvi Barel du Haaretz, cet échange n’est pas seulement un succès face à Israël mais, surtout, une nouvelle victoire sur la scène intérieure libanaise. En effet, l’organisation chiite essaie de montrer que depuis la fin de la guerre du Liban, malgré la résolution 1701 qui prévoyait son désarmement, elle n’a cessé de se renforcer sur le plan militaire et politique, renforçant notamment son statut au sein du gouvernement libanais.

Ofer Shélah du Maariv estime que l’échange avec le Hezbollah est une nouvelle étape dans le « désengagement » entre les Israéliens et leurs dirigeants. Dans cette affaire, écrit-il, c’est l’opinion publique qui a mené le processus, ne laissant pas le choix au gouvernement. Les familles Goldwasser et Réguev l’ont bien compris et se sont adressées directement aux Israéliens. C’est pourquoi la libération de Samir Kuntar est accueillie aujourd’hui non avec colère mais avec résignation et lassitude.
Israël-Palestiniens

Le Hamas retarde la reprise des négociations sur la libération de Guilad Shalit

Selon le Haaretz, une délégation de responsables du Hamas aurait dû se rendre hier au Caire pour reprendre les négociations concernant la libération du soldat israélien Guilad Shalit. Le négociateur israélien Ofer Dékel devait lui aussi se rendre dans la capitale égyptienne, les Egyptiens ayant envisagé des négociations indirectes sur le modèle des pourparlers israélo-syriens, le représentant israélien et la délégation du Hamas logeant dans deux hôtels différents et les médiateurs égyptiens faisant la navette entre eux.

Lundi soir, le Hamas a cependant informé ses interlocuteurs égyptiens que la délégation retarderait sa venue au Caire pour obtenir « un délai de réflexion supplémentaire ». Une source militaire israélienne citée par le journal estime que par cette annonce, le Hamas cherche à faire pression sur l’Egypte afin que celle-ci ouvre le poste-frontière de Rafah avant que ne reprennent les négociations sur la libération de Guilad Shalit.

La France envisagerait une nouvelle Feuille de route pour le Proche-Orient

Selon une dépêche de l’agence AP reprise par le Haaretz, le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a déclaré hier au parlement européen que la France envisage de présenter une nouvelle feuille de route pour le processus de paix au Proche-Orient dans laquelle l’Union européenne jouerait un rôle plus important. Selon le ministre français, ce nouveau plan européen ne vient pas remplacer le processus en cours mais le compléter en plaçant l’Union européenne au centre de ce processus. Toujours selon M. Kouchner, l’Union Européenne doit jouer un rôle plus actif au Proche-Orient et ne pas se contenter de financer le processus de paix. Il a en outre fait part de sa volonté que ce nouveau plan soit élaboré durant les premiers mois de la présidence française de l’Union Européenne.
Image de la France

Deux succès pour le cinéma israélien en France

Le Haaretz se fait l’écho du succès que rencontrent en France Valse avec Bachir et Les Sept jours, deux films israéliens sortis récemment. Selon les distributeurs, près de 300 000 spectateurs français ont vu Valse avec Bachir depuis sa sortie en salles le 25 juin dernier. Le film d’animation réalisé par Ari Folman a également été acclamé par la critique, devenant le premier film israélien mais aussi le premier film d’animation à faire la couverture des Cahiers du Cinéma.

Les Sept jours de Ronit et Shlomi Elkabetz, sorti en France le 2 juillet, a été vu à ce jour par près de 50 000 spectateurs. Là aussi, écrit le journal, le film a été bien accueilli par la critique et la presse française a consacré de nombreux articles à sa co-réalisatrice et actrice principale, Ronit Elkabetz, l’une des comédiennes israéliennes les plus appréciées en France./.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette