Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Les Palestiniens contestent le texte fondateur de l’UPM

Les Palestiniens contestent le texte fondateur de l’UPM

par RFI

mardi 15 juillet 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Deux jours après la fin du sommet de lancement de l’Union pour la Méditerranée, la déclaration conjointe n’en finit pas de faire des vagues. Sa formulation est en effet contestée ouvertement par la délégation palestinienne par la voix de son ministre des affaires étrangère, Riyad al-Maliki. Selon lui, un paragraphe essentiel du texte final a été changé à la dernière minute par la partie française sans que les Palestiniens soient au courant. Pour Riyad al-Maliki, il n’est pas question pour les Palestiniens d’accepter en l’état, la déclaration fondamentale de l’UPM.

La fin du sommet de l’Union pour la Méditerranée a été marquée par un violent incident entre la délégation palestinienne et les négociateurs français, en charge de l’élaboration du texte final. Selon le ministre des Affaires étrangères palestinien, Riyad al-Maliki, « la déclaration conjointe, approuvée par l’ensemble des participants, a été en réalité modifiée au dernier moment par l’Elysée, sans l’accord des Palestiniens ».

Le texte, que les négociateurs palestiniens avaient approuvé, contenait un certain nombre de références essentielles, qui encadrent le processus de paix israélo-palestinien comme l’explique le ministre palestinien Riyad al-Maliki : « Les termes de référence parlaient d’une paix juste et globale, basée sur la solution de la terre contre la paix. Toutes les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies y figuraient. Le texte faisait notamment référence à la feuille de route, ainsi qu’à l’initiative de paix arabe ».

« Tout cela était clairement indiqué dans un des paragraphes, poursuit Riyad al-Maliki. Ce que nous disons, c’est : pourquoi les termes de référence ont été totalement annulés ? Sur quelle base ? Pour quelles raisons ? Jusqu’à maintenant, nous ne savons pas, nous n’avons jamais reçu une explication satisfaisante sur la raison pour laquelle c’est arrivé. Ce n’est pas seulement nous, les Palestiniens, qui avons été choqués et surpris par le fait qu’à la fin, ce qui nous a été montré n’était pas le véritable texte, qui a cependant été publié ».

Considérant avoir été floués, les Palestiniens refusent d’accepter la déclaration publiée à l’issue du sommet de l’Union pour la Méditerranée. Sans trop d’illusions, ils attendent des éclaircissements de l’Elysée, pour déterminer la marche à suivre.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette