Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël
Personnalisé
Inscription gratuite à la Newsletter - cliquer ici
-
Accueil > La revue des infos > Le Hamas ne reconnaitra jamais Israël

Le Hamas ne reconnaitra jamais Israël

israelinfos.net

vendredi 13 juin 2008
- Lire la version pour téléphone mobile (iPhone, smartphone, etc.) -


Partager  | Autres liens

Alors que les attaques palestiniennes se poursuivent et s’intensifient contre le territoire israélien, Ismaïl Hanyeh a estimé, jeudi, que Tsahal « redoute les guerriers du Hamas », au cours d’une allocution prononcée devant des hommes d’affaires palestiniens et qualifiée de particulièrement virulente par la presse israélienne.

Le Premier ministre Hamas, Ismaïl Hanyeh, a prononcé un discours à Gaza, jeudi, sur fond de tirs massifs contre le territoire israélien.

Plus d’une cinquantaine d’obus de mortier, et vingt sept roquettes de type Qassam, se sont en effet abattus, durant l’après-midi, sur les localités du Néguev occidental.
Le bilan fait état d’une femme blessée, dont l’état est qualifié de « sérieux », de plusieurs personnes commotionnées, d’enfants en état de choc, mais aussi de sérieux dégâts et de violents incendies.

Pour le chef du gouvernement Hamas à Gaza, ces attaques démontrent que « seuls les groupes armés défendent les droits nationaux et les principes patriotiques des Palestiniens ». Il a ajouté que « la politique de boycott des israéliens et des américains visant à étouffer notre mouvement a échoué, puisque nos relations avec les pays de la région sont excellentes ».

Selon lui, des rencontres entre les dirigeants de l’organisation islamiste et des responsables européens se déroulent « régulièrement », tant dans les territoires palestiniens qu’à l’étranger. « Nous ne reconnaîtrons jamais Israël », a par ailleurs précisé Hanyeh, tout en estimant que Tsahal a « visiblement peur d’affronter les guerriers du Hamas » et préfère « l’accalmie à la confrontation avec nos troupes ».

Sécurité

Nouvel accrochage

Tandis que certains observateurs estiment que les efforts visant à susciter une trêve entre Israël et les groupes palestiniens sont entrés dans leur phase finale, les accrochages se poursuivaient, jeudi matin. Une force de Tsahal a ainsi éliminé deux membres des Brigades des Martyrs d’Al Aqsa, au moment où ils s’apprêtaient à déposer une charge explosive le long de la barrière de sécurité, à proximité de Beit Lahiya.

Pluie de roquettes sur le Néguev

Une dizaine d’obus de mortier, et huit roquettes de type Qassam, se sont abattus, jeudi après-midi, sur le sud d’Israël. Une habitante du kibboutz Yad Mordechaï a été touchée par des éclats, et les pompiers ont signalé de nombreux incendies.

L’armée a pour sa part immédiatement demandé à la population civile de se tenir dans les abris « jusqu’à nouvel ordre ». 
Le porte-parole du Hamas dans la bande de Gaza, Moushir Al Massari, avait menacé Israël, un peu plus tôt dans la journée, de « venger » la mort d’un de ses chefs, tué quelques heures auparavant dans une explosion qui s’est produite à son domicile, à Beit Lahyia, et dont Tsahal a d’emblée annoncé tout ignorer. « Les israéliens vont payer pour le crime commis à Beit Lahyia », a néanmoins déclaré Al Massari, « ils ont fait une chose absurde, et vont maintenant en payer un prix très élevé ».

Attentat déjoué

Selon plusieurs sources reprises jeudi, en début de soirée, par la presse israélienne, les tirs massifs de roquettes et d’obus de mortier, un peu plus tôt dans la journée, contre le Néguev occidental, avaient pour but de « détourner l’attention de l’armée », afin de lancer une opération contre des militaires postés à proximité de la barrière de sécurité, dans le nord de la bande de Gaza.

En milieu d’après-midi, une force de Tsahal a en effet repéré une camionnette qui se dirigeait dans sa direction. Son chauffeur ayant refusé de s’arrêter, et forcé un premier barrage, les soldats ont compris qu’il s’agissait d’un attentat-suicide, d’une tentative d’infiltration ou d’enlèvement. Ils ont immédiatement ouvert un feu nourri, qui a provoqué l’explosion du véhicule contenant du matériel militaire.

Autorité palestinienne

Abbas devance Haniyeh

Selon une enquête d’opinion réalisée par le Centre Stratégies & Sondages de Ramallah, sur les intentions de vote des Palestiniens en cas d’elections, Mahmoud Abbas (50%) l’emporterait haut la main avec 12% d’avance sur le chef du Hamas, Isamël Haniyeh (40%), renversant ainsi la tendance publiée le mois passée, où se dernier devançait le président de l’Autorité Palestinienne, de deux points.

Explosion à Beit Lahiya

Selon des sources médicales palestiniennes, « quatre personnes au moins » ont été tuées, et plus de vingt autres blessées, parmi lesquelles cinq se trouvent dans un état qualifié de critique, jeudi après-midi, par une explosion qui s’est produite à Beit Lahiya, au nord de la bande de Gaza, dans l’appartement d’Ahmed Hamouda, un des chefs locaux de la branche armée du Hamas.

Un communiqué publié par le mouvement islamiste a par ailleurs souligné que des femmes et des enfants comptent parmi les victimes, tandis qu’un porte-parole de Tsahal a nié toute implication dans ce qui pourrait être un règlement de comptes entre factions rivales, voire plus prosaïquement, un « accident de travail », comme il en arrive régulièrement dans la région. 


Justice

Qountar bientôt libre ?

Selon une information diffusée jeudi par l’agence de presse syrienne Shaam, qui citait l’édition de la veille du journal libanais A-Diar (proche du régime de Damas), les autorités pénitentiaires ont demandé à Samir Qountar, l’auteur du massacre de Naharya, en 1979, qui purge une peine de prison à vie en Israël, de « commencer à préparer ses affaires en vue de son transfert prochain vers le Liban ».

Plusieurs sources, tant à Beyrouth qu’à Damas, faisaient par ailleurs état d’un futur échange de prisonniers, entre l’Etat hébreu et le Hezbollah, dont la date aurait été fixée à la fin du mois de juin. D’après les éléments rapportés mercredi par A-Diar, Qountar « refuse de se laisser interviewer par la presse israélienne » et a déclaré qu’il ne parlera pas avant d’arriver « à l’aéroport de Beyrouth ».

Société

Règlement de comptes

La police enquête sur l’attentat à la voiture piégée qui a causé la mort mercredi soir à Tel-Aviv de Me Yoram Haham, un avocat en vue spécialisé dans le pénal, âgé de 53 ans et père de quatre enfants, qui avait défendu par le passé des chefs de la pègre israélienne. Les policiers ont affirmé que le défunt avait déjà échappé à plusieurs tentatives d’attenter à sa vie.

Economie

Intel ferme son centre de Yokneam

Cinquante employés d’un des centres de développement du géant mondial des microprocesseurs, ont reçu une lettre de la direction les informant de la fermeture, dans les semaines à venir, du site de Yoknéam, dans le nord d’Israël. 
Les dirigeants de l’entreprise ont néanmoins affirmé qu’ils s’efforceront d’assurer leur reconversion professionnelle en leur proposant notamment des postes dans d’autres secteurs.

Judaïsme

Erudition talmudique

Des candidats venus de tout le pays ont participé, mercredi, au « concours talmudique » organisé, à Beer Sheva, par la direction central des académies d’études religieuses du mouvement Bné Akiva. 
Le gagnant est un adolescent, Ruben Ezra, originaire de la « capitale du Néguev », et élève de l’établissement « Ohel Shlomo » (« La tente de Salomon »).

Environnement

Le Liban et Israël secoués

Un tremblement de terre d’une magnitude de 3.9 sur l’échelle de Richter, selon le département météorologique libanais, a frappé le sud du pays du Cèdre, et a été ressenti jusque dans les localités du nord d’Israël. 
Selon le directeur du Centre géophysique israélien, Rami Hofshter, « il s’agissait d’une secousse que l’on peut considérer à la fois comme légère, et néanmoins assez puissante pour ébranler la région frontalière entre nos deux pays ».

Insolite

L’étoile de David : un « symbole musulman », selon un chercheur arabe

Alors que plusieurs observateurs ont récemment noté une intensification de la propagande des Frères musulmans égyptiens, et des mouvances fondamentalistes qui en sont proches, visant à diffuser l’idée selon laquelle les deux temples de Jérusalem n’ont jamais existé, tandis que la royauté des hébreux n’est qu’un « mythe » servant les « intérêts de l’entité sioniste », la dénonciation des « falsifications juives de l’histoire » vient d’inaugurer un nouveau chapitre, puisqu’un chercheur égyptien, Abed Al-Rahman Rihaan, a déclaré que l’étoile de David, adoptée comme symbole national par l’ensemble du peuple juif, est en fait « une forme décorative issue de l’art musulman remontant aux Xe et XIIe siècles ».

Visiblement stimulé par cette première découverte, « qui se fonde sur des éléments archéologiques incontestables », Rihaan a d’ores et déjà annoncé qu’il sera bientôt en mesure de démontrer que la Ménorah, autrement dit le chandelier à sept branches, « n’a rien de juif », mais s’origine, « historiquement parlant », dans la Rome de Titus...

Etranger

Assad à Paris


Le président syrien Bashar el Assad a été officiellement invité par la France à assister au défilé du 14 juillet prochain. Il sera également en présence, à la tribune officielle Place de la Concorde, des présidents tunisien Zine El-Abidine Ben Ali, et égyptien Hosni Moubarak.


Soumettez vos réactions - Imprimer la page - {id_article}

Chaque matin recevez la Newsletter de Des Infos.com
Cliquez pour vous inscrire gratuitement

Inscription  gratuite à la Newsletter de



Informations , services  et publicité sélectionnés gratuitement par Desinfos.com











IDC

 





Docteurinfo.com la santé par la connaissance


Avis d'utilisation |     | Accueil | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Contact | Mentions légales | Espace privé |     | SPIP | squelette