Bandeau
DESINFOS.COM
Slogan du site

Depuis Septembre 2000, DESINFOS.com est libre d’accès et gratuit pour vous donner une véritable information indépendante sur Israël

La nouvelle ministre de la Justice Franaise Rachida Dati pour une « renaissance » des valeurs rpublicaines de la France
Par : N. Maruani | MEMRI
Article mis en ligne le 19 juillet 2007

Rachida Dati, 41 ans, a t nomme ministre de la Justice peu aprs l’investiture de Nicolas Sarkozy la prsidence, nomination qui a t qualifie de « petit choc » par un membre de la Chancellerie.

Avant cela, Rachida Dati était la porte-parole de Sarkozy, jouant un rôle actif dans la campagne présidentielle de celui-ci. De 2002 jusqu’à la campagne, elle fut sa conseillère au ministère de l’Intérieur, poste obtenu grâce à une lettre adressée directement au ministre, dans laquelle elle proposait de le conseiller sur les problèmes relatifs à l’immigration et à l’intégration.

Deuxième de douze enfants, issue d’une famille d’immigrés maghrébins, Rachida Dati a été louée dans la presse pour ce succès « à l’américaine ». Elle a travaillé dans un supermarché et comme aide-soignante avant de monter progressivement les échelons de l’échelle sociale. Ayant perdu sa mère à un jeune âge, elle dut en outre s’occuper de ses jeunes frères et sœurs. Ces difficultés ne l’ont toutefois pas empêchée de suivre des études de droit et d’économie et de devenir magistrate.

Souvent comparée à Nicolas Sarkozy, appelée « Sarkozette » dans Le Monde et « Sarcosette » dans Le Canard enchaîné (en référence aussi au personnage de Cosette des Misérables), elle a dit de Sarkozy qu’on ne lui avait jamais rien donné, qu’il s’était battu pour tout ce qu’il avait obtenu, et que son parcours faisait quelque peu écho au sien propre. Elle a aussi loué son rejet de tout fatalisme, précisant que l’un des objectifs de la politique était de lutter contre la fatalité.

Après que Sarkozy eut qualifié de « racaille » les jeunes perturbateurs des banlieues, Dati s’est efforcée de réhabiliter son image auprès des jeunes des banlieues, profitant de la cote de popularité dont elle jouit auprès de ces derniers. Dans une vidéo, des jeunes issus de l’immigration ont été filmés, parlant de Rachida Dati en termes élogieux et respectueux et acceptant de prononcer la phrase : « Je suis Rachida Dati. »



Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.6.0
Hébergeur : OVH
Site en cours d’évolution - dysfonctionnements ponctuels possibles