Revue de lapresse israŽlienne du Congrs Juif EuropŽen

JŽrusalem, le 12/2/07                                                                                                      NumŽro 310

 

 

Les grands titres

 

1. L'affaire des travaux sur l'esplanade du Kottel

Haaretz: Le gouvernement a dŽcidŽ, hiermatin, de poursuivre les travaux d'amŽnagement du sentier des MagrŽbins. Maisen fin de journŽe,  le maire deJŽrusalem Ouri Lopoliansky a choisi de les suspendre provisoirement. En conseildes ministres, Ehud Olmert a dŽclarŽ: "Nous ne laisserons pas Haled Mashalet Raed Salah nous dicter notre conduite ˆ 20 mtres du Kottel. Si a continue,demain, ils nous dicteront que faire ˆ la porte de Jaffa et pourquoi pasensuite, dans le centre de JŽrusalem" a dit Olmert. Mais peu aprs lemaire de JŽrusalem et le grand rabbin du Kottel ont dŽcidŽ, aprs consultationsavec des notables religieux musulmans de la vieille ville, que les travaux defouilles archŽologiques sur place se poursuivront. Par contre, la reconstructiondu sentier vers la porte des MagrŽbins sera reportŽe jusqu'ˆ ce que ce ledŽpartement de planification de la ville prŽpare un plan dŽtaillŽ sur ce site. Haaretzaffirme que  la propagande arabefonctionne parfaitement et que dans le quartier arabe de la vieille ville, leshabitants sont persuadŽs qu'Isra‘l est en train de dŽtruire la mosquŽe d'ElAksa.

Yediot Aharonot: Les travaux se sontpoursuivis hier sur le site sous haute protection de la police. Seuls quelquesmanifestants musulmans ont protestŽ. La police israŽlienne va interroger lecheikh Raed Salah, chef de la branche radicale du mouvement islamiqueisraŽlien, sur les propos d'incitation qu'il a tenus la semaine dernire:"Le gouvernement joue avec le feu et celui qui joue avec le feu, le feu lebržlera. Celui qui projette de dŽtruire El Aksa, sa maison sera dŽtruite"avait lancŽ le Raed Salah.  

Maariv: Le journal publie en manchette unŽditorial de son correspondant politique Ben Caspit consacrŽ ˆ la tensionpermanente entre Ehud Olmert et Amir Peretz, une tension qui s'est transformŽeces derniers mois, en un profond mŽpris rŽciproque. Hier en Conseil desministres, les deux hommes se sont ouvertement affrontŽs autour des travaux surle sentier des MagrŽbins. Peretz a d'ailleurs ŽtŽ la cible de plusieursministres qui lui ont reprochŽ d'avoir diffusŽ ˆ la presse une lettre envoyŽe ˆOlmert dans laquelle il lui demandait de cesser les travaux controversŽs:"Ce mŽpris a depuis longtemps battu tous les records. En comparaison, ShimonPeres et Itzhak Rabin Žtaient un couple de tourtereaux, tout comme Begin et BenGourion!... Olmert est arrivŽ ˆ un point o il est incapable de s'adresserdirectement ˆ PeretzÉ. C'est le Premier Ministre qui est responsable de cettesituation. Il doit dŽcider: soit il limoge Peretz soit il travaille avec lui.Il est inacceptable qu'Olmert tente de se doter paralllement d'un  nouveau bureau de la DŽfense au sein dela PrŽsidence du Conseil. Cela met en danger la sŽcuritŽ du pays et celaeffrite le peu de confiance qu'ont encore les citoyens de cet Žtat pour leurPremier Ministre", Žcrit Ben Caspit.

 

2. L'accord de la Mecque

Yediot Aharonot : Le Premier Ministre s'estentretenu hier avec la chancelire allemande, Angela Merkel, ˆ la veille de larŽunion des ministres des affaires Žtrangres  de l'Union EuropŽenne, aujourd'hui ˆ Bruxelles. Ils ontensemble dŽbattu de l'accord de La Mecque sur la formation d'un gouvernementd'union national palestinien. Olmert lui a affirmŽ que l'Union EuropŽennedevait continuer ˆ exiger du gouvernement palestinien qu'il respecte les troisconditions posŽes par la communautŽ internationale ˆ sa reconnaissance : lareconnaissance d'Isra‘l, l'arrt du terrorisme et le respect des accords dŽjˆsignŽs. Mais au-delˆ le Premier Ministre a suggŽrŽ que ce futur gouvernementdonne une preuve sa bonne volontŽ en libŽrant sans dŽlai Guilad Shalit.

Yediot Aharonot: Olmert et Livni ont adoptŽ une attitude complexe enversl'accord de La Mecque: il ne le rejettent pas totalement parce que l'ArabieSŽoudite et d'autres pays arabes modŽrŽs le cautionnent et ils prŽfrent que cesoit la CommunautŽ internationale qui exige le respect des trois conditionsprŽcitŽes. Les journaux citent le chef des Renseignements israŽliens, legŽnŽral Amos Yadlin, qui affirme qu'il n'y a aucune garantie que l'accord de LaMecque soit mis en application!Selon le gŽnŽral Yadlin, le Hamas est le grandgagnant de cet accord. Haled Mashal sort renforcŽ de ces pourparlers et sonstatut est parallle aujourd'hui ˆ celui d'Abou Maazen".

Yediot Aharonot: Dans un Žditorial, NahumBarnŽa affirme qu'en signant les accords de La Mecque, Abou Maazen a vouluavant tout sauver sa vie: "Il a prŽfŽrŽ la paix des mŽnages provisoireavec le Hamas plut™t qu'une alliance ˆ long terme avec les Etats-Unis. Et defacto, les Saoudiens et les Egyptiens ont agi de mme".

 

3. Nouvel essai rŽussi du missile "flche"

Tous les quotidiens: Pour la premire fois, laDŽfense Nationale a procŽdŽ, hier soir, ˆ un essai de nuit du missile "flche"(Hetz). Cet essai a ŽtŽ concluant: le missile israŽlien a rŽussi ˆ interceptersa cible et ˆ la dŽtruire. Le directeur du projet au ministre de la DŽfense,MochŽ Fatael a indiquŽ que cet essai n'Žtait aucunement liŽ au discoursprononcŽ, hier, par le prŽsident iranien Ahmedinedjad. Dans ce discours,Ahmedinedjad a rŽvŽlŽ que dans deux mois, il annoncerait un progrs "trsimportant" dans le programme nuclŽaire de son paysÉ

Yediot Aharonot : Au ministre de la DŽfense,on affirme que le missile "flche" est capable d'intercepter desmissiles ˆ ogives nuclŽaires ennemis.

Yediot Aharonot: La commission ˆ l'ŽnergienuclŽaire israŽlienne envisage la construction d'une centrale atomique quiproduirait de l'ŽlectricitŽ ˆ usage civil. C'est ce qu'a rŽvŽlŽ hier le directeurgŽnŽral de la Compagnie nationale d'ŽlectricitŽ. Ce projet est envisagŽ delongue date en Isra‘l, mais c'est la premire fois qu'il est ŽvoquŽ en  public.

Yediot Aharonot: Selon certaines estimationsen Isra‘l, la Russie devrait Žlargir ses activitŽs aux Proche et Moyen-Orientsur le compte des Etats-Unis. Hier, le PrŽsident russe Vladimir Poutine aentamŽ sa premire visite officielle en Arabie SŽoudite. Il a rencontrŽ le roiAbdallah et a pu recevoir, de premire source, des dŽtails sur l'accord de LaMecque. Selon des commentateurs arabes, Poutine aspire ˆ faire de son pays unmŽdiateur reconnu au sein du monde arabe: "Le PrŽsident russe tente deramener son pays au statut de super-puissance, comme il y a trente ans".Dans ce contexte, Isra‘l a discrtement demandŽ ˆ la Russie, de cesser devendre des armes ˆ la Syrie. Cette requte renouvelŽe est intervenue aprs queles Renseignements israŽliens aient obtenu des informations prŽcises sur letransfert d'armement russe sophistiquŽ, en particulier des missiles anti-tanks,de la Syrie vers le Hizbollah.

 

 

4. ConfŽrence internationale sur l'antisŽmitisme

Yediot Aharonot: "L'antisŽmitisme estplus vivace que jamais et il relve la tte. Nous devons placer la lutte contrel'antisŽmitisme en tte de nos prioritŽs. C'est ˆ Isra‘l de conduire cettelutte en coordination avec les communautŽs juives de Diaspora et avec laCommunautŽ internationale. Nous devons Žriger une coalition entre juifs etnon-juifs pour combattre cet antisŽmitisme" C'est ce qu'a dŽclarŽ TzipiLivni, hier lors de l'ouverture de la quatrime confŽrence internationale delutte contre l'antisŽmitisme. Au cours de la sŽance inaugurale, le PrŽsident duCongrs Juif EuropŽen, Pierre Besnainou a insistŽ sur la nette progression dansle nombre d'actes antisŽmites en Europe durant l'annŽe ŽcoulŽe. Quant audirecteur gŽnŽral de la confŽrence des PrŽsidents juifs amŽricains, MalcomHonlein, il a affirmŽ que l'indiffŽrence Žtait le plus grand danger  pour les juifs".

 

5. Monde juif: un ouvrage polŽmique

Haaretz: Trs vive polŽmique en Isra‘l et dans le mondejuif autour d'un ouvrage Žcrit par le professeur Ariel Toaf, de l'universitŽ deBar Ilan sur les accusations de crime rituel rŽpandues dans certains payseuropŽens aux cours des derniers sicles. Dans ce livre, intitulŽ "P‰quesde sang", le professeur Toaf, qui est le fils de l'ancien grand-rabbind'Italie Eliaou Toaf, affirme que certaines accusations de crimes rituelscontre les juifs reposaient sur des faits rŽels! Cependant, face ˆ la polŽmiqueprovoquŽe par son livre, il affirme que certains de ses arguments ont ŽtŽfalsifiŽs et promet de s'expliquer lorsqu'il rentrera en Isra‘l. Le prŽsidentde l'universitŽ Bar Ilan, le Professeur MochŽ Kaveh a convoquŽ le professeurToaf pour entendre ses explications. Au sein de l'universitŽ, cet ouvragesuscite une rŽelle colre, surtout si l'on se rŽfre aux propos tenus par Toafsur des mŽdias italiens au cours des derniers jours.

 

D'autres titres en bref

 

Yediot Aharonot : Leprofesseur Friedman a pris ses fonctions hier au ministre de la Justice et ila participŽ pour la Premire fois au Conseil des Ministres. Devant lesfonctionnaires du ministre, il a levŽ un pan de voile sur les rŽformes qu'ilavait l'intention d'entreprendre dans le systme juridique israŽlien. L'une desprincipales rŽformes consisterait ˆ rŽduire les prŽrogatives de la Cour Suprmeet en particulier sa capacitŽ ˆ invalider des lois votŽes par la Knesset.

 

Haaretz: Le leader de Meretz, Yossi Beilinveut crŽer ˆ la Knesset un lobby la•c qui tentera de promouvoir l'idŽe de conversion civile et la fameusesŽparation entre la religion et l'Žtat.  

 

Haaretz: Reportage sur les expulsŽs du GoushKatif: un an et demi aprs le retrait, on admet au sein de la classe politique,toutes tendances conditions, que le traitement du dossier des expulsŽs a ŽtŽdŽficient et qu'il faut procŽder ˆ des "rectifications" dans la loisur les indemnitŽs qu'ils doivent recevoir.