La Pologne et l’anti-mémoire de la Shoah

Aline Le Bail-Kremer | La Règle du Jeu

samedi 20 février 2021, par Desinfos

Voir en ligne : https://laregledujeu.org/2021/02/17...

Deux universitaires polonais, Barbara Engelking et Jan Grabowski, ont été condamnés mardi dernier à publier des excuses publiques suite à la parution de leur livre sur l’Holocauste. Un procès et une condamnation qui s’inscrivent dans la logique d’un mouvement qui souhaite revenir sur le travail de mémoire enclenché en Pologne par les intellectuels.
Souvenons-nous, les 21 et 22 février 2019, à Paris, une trentaine de nationalistes faisaient violemment irruption au colloque international de « La nouvelle école polonaise d’histoire de la Shoah », qui avait réuni les plus grandes figures de ce mouvement intellectuel à l’EHESS[1], avec le soutien de La Fondation pour la Mémoire de la Shoah.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil