Renaud Girard : « Le Liban, otage impuissant du Hezbollah »

mardi 29 septembre 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.lefigaro.fr/vox/societe...

Régionalement, le « parti de Dieu » fonctionne comme un bras armé des pasdarans iraniens.
Moins d’un mois après sa nomination au poste de premier ministre du Liban, Moustapha Adib a démissionné le 26 septembre 2020, constatant son impuissance à constituer le gouvernement crédible de technocrates destiné à sortir le pays de son effondrement financier. Le tandem chiite, formé des partis alliés Hezbollah et Amal, prétendait nommer le ministre des Finances, afin de protéger la caste politico-financière ayant gouverné depuis la fin de la guerre civile, et afin de maintenir les liens de la place financière de Beyrouth avec les autorités iraniennes.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil