Monsieur de Chateaubriand, en tant que pèlerin et chrétien fervent, qu’avez-vous éprouvé à la vue de la Terre sainte ?

La rédaction de L’éclaireur

dimanche 28 juin 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.leclaireur.org/magazine...

Le temps était si beau et l’air si doux, que tous les passagers restaient la nuit sur le pont. C’était là que je dormais, le 30 septembre à six heures du matin, lorsque je fus éveillé par un bruit confus de voix, j’ouvris les yeux, et j’aperçus les pèlerins qui regardaient vers la proue du vaisseau : « Il Carmelo ! le Carmel ! » Ce moment avait quelque chose de religieux et d’auguste ; tous les pèlerins […] étaient restés en silence dans la même attitude, attendant l’apparition de la Terre sainte. J’aperçus enfin moi-même cette montagne, comme une tache ronde au-dessous des rayons du soleil.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil