Mai 2008, lorsque la milice du Hezbollah a terrorisé la capitale Beyrouth et fait couler le sang des libanais

Europe-israel

vendredi 8 mai 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.europe-israel.org/2020/...

Entre le 7 et le 14 mai 2008 à Beyrouth, pour la première fois de son histoire, le Hezbollah a retourné ses armes contre les libanais faisant couler le sang dans la capitale, dans le nord sunnite et la montagne druze.
Le gouvernement du premier ministre libanais Fouad Siniora avait mis en cause très directement le Hezbollah, le parti chiite l’accusant de porter atteinte à la souveraineté nationale. Il lui reprochait aussi d’avoir installé des caméras de surveillance à l’aéroport, et de disposer d’un réseau de télécommunication autonome et non réglementaire.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil