Le coronavirus se propage parmi les milices iraniennes en Syrie

jpost.com | Adaptation : Marc Brzustowski

mardi 17 mars 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.jforum.fr/le-coronaviru...

Un certain nombre de dirigeants et d’officiers des forces d’Assad à Deir Ezzor ont ordonné à leurs soldats de ne pas serrer la main ou de ne se mêler à aucun membre du CGRI et d’éviter d’entrer dans leur quartier général.
Alors que l’épidémie de coronavirus se propage au Moyen-Orient, les régions de l’est de la Syrie ont commencé à signaler plusieurs cas de COVID 19 parmi les ressortissants iraniens et irakiens servant dans les milices soutenues par l’Iran dans la région.
À Deir Ezzor, une région de l’est de la Syrie près de la frontière irakienne, six infections ont été signalées dans l’un des hôpitaux d’Al-Mayadeen, selon Deir Ezzor 24, une source d’information locale. Quatre des personnes infectées étaient irakiennes. Les deux autres étaient iraniennes.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil