Polanski et les fémin’hystériques

Cécile Attal, MABATIM.INFO

mardi 10 mars 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://mabatim.info/2020/03/10/pol...

En 1968, les garçons portaient les cheveux longs, ce qui faisait scandale, les féministes françaises réclamaient l’égalité des sexes, qui n’était acquise que dans de rares pays (Israël notamment) et tous en chœur voulaient plus de liberté.
Aujourd’hui les garçons se rasent la tête et certaines féministes réclament la tête de tous les mâles blancs au motif qu’ils sont des violeurs ou des violeurs en puissance. S’ils ne le sont pas c’est qu’ils sont impuissants, mais ça ne les empêche pas de commettre le péché d’intention. Donc sus à l’ennemi de classe, de caste et de race !



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil