Un ami nous rappelle la dernière lettre de Michel Manouchian

Tribune Juive

samedi 22 février 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.tribunejuive.info/2020/...

21 février 1944. Ma chère Méline, ma petite orpheline bien aimée, Dans quelques heures je ne serai plus de ce monde. On va être fusillé cet après midi à 15 heures. Cela m’arrive comme un accident dans ma vie, j’y ne crois pas, mais pourtant, je sais que je ne te verrai plus jamais. Que puis-je t’écrire, tout est confus en moi et bien claire en même temps. Je m’étais engagé dans l’armée de la Liberation en soldat volontaire et je meurs à deux doigts de la victoire et du but.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil