Se souvenir de « ces visages d’homme, tout simplement. »

François Heilbronn | La Règle du Jeu

jeudi 23 janvier 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://laregledujeu.org/2020/01/23...

L’UNESCO commémorait hier le 75e anniversaire de la libération du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau. A cette occasion, François Heilbronn, le vice-président du Mémorial de la Shoah, a raconté le départ des derniers bourreaux et a expliqué l’importance du témoignage, de l’enseignement et de la formation.
Il y a 75 ans, ce jour même, au petit matin du 22 janvier 1945, les derniers bourreaux, les derniers gardiens quittent le camp d’Auschwitz II, dit Birkenau.
Les 17 et 18 janvier ils avaient entraîné avec eux sur les routes enneigées, par des températures polaires de -20°c, plus de 70.000 déportés juifs sans forces, dénutris, blessés qui avaient miraculeusement survécu jusqu’alors.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil