Roglit, l’histoire d’un mémorial

Jerusalem Post Edition Francaise

jeudi 23 janvier 2020, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.jpost.com/Edition-fran...

L’arrivée au mémorial de la déportation française a quelquechose de prenant. Situé au sommet d’une butte, en bordure de route près dumoshav de Neve Michaël, le site apparaît imposant.
Dans une belle région d’Israël, constituée de champs de culture et de charmantspaysages, la forêt de Roglit dégage une atmosphère douce et paisible, à l’écartdes tumultes de la ville.
Ce qui attire l’oeil immédiatement, c’est ce grand bandeau en pierre incurvé,surplombant la butte, qui s’étend sur 35 mètres de longueur et 4 mètres dehaut, avec les inscriptions en noir et lettres capitales « Mémorial desdéportés juifs de France ».



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil