Travailleurs immigrés.

Serge Hajdenberg | Tribune Juive

samedi 9 novembre 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.tribunejuive.info/politi...

Ce jeudi plus de 1600 immigrés ont été contraints assez brutalement par la police parisienne de quitter leurs logements de fortune, tentes en toile, cabanes en morceaux de bois ou de tôle ondulée, bref ce que l’on appelle en Afrique des « habitations spontanées » et en France des bidonvilles. Bien entendu sans eau ni électricité. Chaque jour qui passait sans accident ou incendie était un miracle. On pouvait y voir, outre des adultes femmes et hommes, de nombreux enfants en bas âges et même d’assez nombreuxnourrissons qui « vivaient »non pas comme au « Camping Paradis » mais dans des conditions infernales.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil