La force d’Israël dans l’union nationale

Freddy Eytan | Le Cape

dimanche 22 septembre 2019, par Desinfos

Voir en ligne : Triste aussi de constater que le pa...

La dernière campagne électorale est enfin derrière nous et ses résultats prouvent que la société israélienne est bien divisée et déchirée entre laïcs et religieux, entre Juifs et Arabes, entre la région de Tel-Aviv et celle de Jérusalem, du centre du pays à la périphérie.
Le déchirement n’est plus entre la Gauche et la Droite car la gauche idéologique est moribonde et ne représente aujourd’hui qu’une dizaine de députés seulement.
Triste aussi de constater que le parti socialiste, fondateur de l’Etat d’Israël, a obtenu la moitié des sièges que la minorité arabe possède actuellement.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil