Le paysage politique changeant reste confus

Par Manfred Gerstenfeld

samedi 21 septembre 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.jforum.fr/le-paysage-po...

La décision du Premier Ministre Binyamin Netanyahu, en mai, de proposer de nouvelles élections, plutôt que de rendre son mandat de former un gouvernement au Président Reuven Rivlin a eu un effet boomerang. Les élections du 17 septembre ont profondément changé le paysage politique, sans dissiper la confusion provoquée.
Les deux plus importants partis ont perdu des sièges. Le Likoud, cette fois, après avoir fusionné avec Kulanu de Moshe Kahlon, a perdu le plus gros. Au lieu de 38 sièges, il n’en détient plus à présent, que 31.
Bleu et Blanc, qui avait emporté 35 sièges, en détiendra 33.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil