Israël et les assassinats ciblés

Olivier Ypsilantis | zakhor

jeudi 15 août 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://zakhor-online.com/++cs_INTERRO++p=16419

(...) Dans l’arsenal de sa défense, Israël a mis assez souvent en œuvre, et hors de ses frontières, le « traitement négatif », soit l’assassinat ciblé. Le « traitement négatif » a été pratiqué avant même la refondation de l’État d’Israël, avec les nokmim (mot hébreu pour vengeurs), un groupe fondé au printemps 1945, à Bucarest, par Abba Kovner qui avait organisé la résistance du ghetto de Vilnius, en Lituanie. Les nokmim assassinent de nombreux nazis ayant directement participé à la Endlösung, soit dans les Konzentrationslager et Vernichtungslager, soit en tant que membres des Einsatzgruppen. Parmi les opérations menées par les nokmim, l’empoisonnement à l’arsenic de près de deux mille prisonniers allemands en avril 1946, au Stalag 13, à Nürnberg. Combien sont morts ? (...)



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil