Israël n’est pas une extension de l’Europe. Mais beaucoup de gens peinent à l’accepter

lundi 5 août 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.atlantico.fr/decryptage...

Journaliste et auteur israelo-canadien, Matti Friedman revient dans son livre « Espions de nulle part » sur l’identité israélienne, bien plus ancrée au Moyen-Orient que dans la culture européenne.
Atlantico : Dans Espions de nulle part, votre dernier livre, vous écrivez que l’« Israël moderne n’a de sens qu’à travers une perspective moyen-orientale ». Qu’est-ce qui nous manque et qui est très important pour comprendre ce pays avec notre prisme occidental ?
Matti Friedman : En Occident, les gens ont tendance à considérer Israël comme une extension de leur propre histoire, l’histoire des Juifs en Europe, les Lumières, l’idée socialiste du kibboutz, l’Holocauste bien sûr.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil