Relations franco- israéliennes : « Je t’aime, moi non plus » ? (Par Bruno Melki)

Shraga Blum | le P’tit Hebdo

jeudi 1er août 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://lphinfo.com/relations-franc...

Cet article est la suite de celui du même auteur qui a été publié sur notre site le 2 juillet 2019 sous le titre « La Diplomatie du Diable ».
La France a choisi vers la fin des années soixante de façon délibérée et totalement consciente d’embrasser la cause Palestinienne dans le conflit israélo-Arabe. C’était un choix d’intérêts tels qu’ils ont été évalués vers la fin des années soixante.
Les anciens se souviennent de la connivence qui existait entre la France et Israël aux débuts de l’État Hébreu. Selon Samy Cohen[1], politologue et chercheur à la Fondation nationale des Sciences politiques, De Gaulle ignorait jusqu’en 1959 l’étroitesse des liens qui unissaient la France et Israël dans les domaines les plus secrets.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil