Les gaîtés de l’UNRWA

La chronique de Michèle MAZEL

mercredi 31 juillet 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://benillouche.blogspot.com/20...

Cela ressemble fort à un réquisitoire sans appel, du genre qui se solde par une condamnation à une lourde peine. « Abus d’autorité, concentration de pouvoirs, népotisme, relations intimes avec des subordonnées, promotions indues des dites subordonnées, absences prolongées de son poste pour des périodes de près d’un mois durant lesquelles il touchait des indemnités de déplacement ; voyages en classe affaires pour lui et son amie ; recrutement de proches parents au mépris du règlement, soupçons d’irrégularité financière ».



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil