La conduite malveillante d’intellectuels et d’anciens serviteurs de l’Etat

Freddy Eytan | Le Cape

dimanche 21 juillet 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://jcpa-lecape.org/la-conduite-...

Depuis la création de l’Etat d’Israël, il existait une règle d’or : ne jamais critiquer à l’étranger certaines décisions gouvernementales controversées, et débattre des problèmes en Israël, au sein de l’échiquier politique et dans le cadre du débat public.
La majorité écrasante des politiciens et des diplomates ont longtemps appliqué cette règle sans broncher.
Cependant, il existe une infime minorité de contestataires, de militants membres de mouvements extrêmes, d’anciens diplomates et fonctionnaires, et des intellectuels prétendant détenir exclusivement le courant de l’Histoire, le monopole de la vérité absolue, la voix de la morale et de la conscience.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil