Pourquoi le Président Donald J.Trump a eu raison de dénoncer un quarteron de membres du Congrès fraîchement élues

Hélène Keller-Lind

mardi 16 juillet 2019, par Desinfos

Le dessinateur américain, A.F.Branco, a parfaitement résumé la problématique qui enflamme les États-Unis aujourd’hui, avec une utilisation éhontée de citations tronquées du Président américain et une méconnaissance de la réalité des faits. Cette désinformation étant reprise outre-Atlantique, d’où l’importance de rétablir la réalité.



http://dailytorch.com/2019/07/carto...
Dans une série de Tweets le Président américain vient de dénoncer quatre membres du Congrès récemment élues sous l’étiquette Démocrate, mais qui, de fait, appartiennent à un mouvement socialiste très à gauche pour ne pas dire communiste. Les cibles favorites de leurs attaques sont les États-Unis, Israël et les Juifs. Depuis leur élection elles se sont distinguées par des déclarations ou petites phrases tonitruantes choquantes à divers égards et dont le caricaturiste a retenu quelques exemples – voir ci-dessus-. Trois d’entre elles sont plus connues, la quatrième, Pressley, l’est moins. Leurs outrances répétées leur ont même valu d’être désavouées récemment par le chef de file démocrate de la Chambre des représentants au Sénat, Nancy Pelosi, qui déclarait qu’elles ne représentent qu’elles-mêmes – elles n’ont qu’un faible score dans les sondages –. Leur réplique a été de le qualifier de « raciste » pour l’occasion. Raciste étant désormais le terme utilisé pour disqualifier tout opposant. Or elles se décrivent comme femmes de couleur, minorité doublement opprimée selon elles et la seule raison qui leur vaudrait d’être critiquées..
Donald Trump réagissait il y a quelques jours sur Twitter aux incessantes accusations de ces représentantes contre les États-Unis, mais aussi Israël, un allié américain, ou les Juifs et suggérait que si elles haïssent l’Amérique à ce point elles peuvent partir et aller tenter de redresser les pays dont elles sont originaires – ou leur famille, Somalie ou « Palestine », etc.- puis retourner aux États-Unis et les faire bénéficier de leur savoir-faire. Les déclarations du président ayant été soigneusement tronquées, lui faisant dire qu’il les invitait à partir, ont provoqué une levée de boucliers contre lui et Nancy Pelosi fait aujourd’hui mine de les soutenir, une motion contre le Président ayant été présentée au Congrès.
Or, il est avéré aujourd’hui que ces personnages sont foncièrement anti-américains, anti-israéliens, ou antisémites, et que leur but semble bien être de détruire l’Amérique de l’intérieur plutôt que de soucier de faire un travail constructif au Congrès.
Nous y reviendrons avec des détails concernant leurs prises de positions ou proximité avec des mouvements terroristes – notamment dans le cas de Rashida Tlaib. Un sujet déjà bordé dans ces colonnes – mais il y a eu beaucoup plus depuis, leurs déclarations controversées étant fréquentes- dans un article que l’on retrouvera ici : https://www.desinfos.com/spip.php?p...


Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil