L’antisémitisme se développe-t-il sur le terreau de l’israélophobie et de l’antisionisme ?

par Marc Knobel, Directeur des Etudes au Crif

mercredi 3 juillet 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.crif.org/fr/actualites/c...

Le Crif propose une série de 5 articles sur l’antisionisme radical. Dans le premier, nous désignions l’israélophobie radicale et/ou l’antisionisme absolu. Cette fois, nous remontons le temps. Des 1ers au 15 octobre 2000, les banlieues flambent et des synagogues sont visées.
Nous rappelions que des individus sont animés par un sentiment d’hostilité contre Israël, exacerbé par la médiatisation d’affrontements au Proche-Orient. Nous ajoutions que l’israélophobie n’est que la pointe visible de l’antisionisme qui, dans ses formes radicales, a pour objectif la destruction de l’État juif. Enfin, nous établissions que les violences antisémites qui ont été perpétrées en 2000, 2002, 2004, 2009, 2012, 2014, 2017 ont une relation de cause à effet avec un conflit lointain, qui oppose Israël au Hamas. Il s’agit bel et bien d’une importation du paroxysme du conflit israélo-palestinien, dans plusieurs pays et pas seulement en France.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil