Denis Trierweiler, un héros très discret de l’affaire Cornelius Gurlitt

ALEXANDRE GILBERT | JewPop

dimanche 28 avril 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://jewpop.com/portraits/denis-...

En 2012, l’hebdomadaire allemand Focus révèle une perquisition de la police munichoise dans l’appartement d’un vieil homme, Cornelius Gurlitt. Elle y trouve 1406 œuvres de maîtres, dont 300 figuraient dans l’exposition nazie « Art dégénéré » (Entartete Kunst), entreposées soigneusement dans un meuble à tiroirs au milieu d’une pièce d’une trentaine de mètres carrés. Une grande partie provenait de spoliations de familles juives, avant et pendant la guerre. Mais le propriétaire de l’appartement, Cornelius Gurlitt, était alors introuvable… Jewpop a rencontré celui qui l’a retrouvé, le philosophe et journaliste à Paris-Match Denis Trierweiler. Il répond à nos questions à l’occasion de la prochaine exposition de la collection Gurlitt au Musée d’Israël.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil