La terroriste palestinienne libérée Ahlam Tamimi « Most Wanted » sur la liste du FBI : Je me sens forte en Jordanie car ce pays n’a pas d’accord d’extradition avec les États-Unis

MEMRI - Middle East Media Research Institute

mardi 9 avril 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://memri.fr/2019/04/08/la-terro...

Ahlam Tamimi, terroriste du Hamas condamnée à 16 peines de réclusion à perpétuité pour son implication dans l’attentat-suicide de la pizzeria Sbarro de 2001, à Jérusalem, a été interviewée par Al-Jazira (Qatar) le 28 mars 2019. Tamimi aconte avoir été libérée de prison en 2011 avec son mari dans le cadre de l’échange contre l’otage Guilad Schalit.
Ce fut pour elle le début d’une nouvelle vie, toutefois assombrie par le fait qu’elle est encore recherchée par les autorités américaines. Tamimi a déclaré que le fait d’être en Jordanie lui donnait de la force, car ce pays, qui n’a pas d’accord d’extradition avec les États-Unis, a refusé de l’expulser. Tamimi a déclaré : « Pourquoi sommes-nous considérés comme des terroristes ?… Je fais partie d’un mouvement de résistance qui aspire à la libération. »



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil