Germaine Ribière (1917-1999), une jeune résistante catholique, Juste parmi les nations.

Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah

mercredi 27 mars 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.cercleshoah.org/spip.ph...

Au terme d’un travail approfondi dans de multiples dépôts d’archives, et bénéficiant de quelques témoignages inédits, Claude Penin a présenté une biographie de Germaine Ribière, résistante méconnue, voire oubliée [2], dans une conférence organisée par le Cercle d’étude, le mardi 12 mars 2019, au lycée Buffon. Ce fut pourtant une jeune femme d’exception, par son engagement, dès 1941, dans la résistance civile. Elle est aussi très représentative du mouvement « Témoignage chrétien », de sa presse clandestine qu’elle diffusa, qui compta dans ses rangs 24% de femmes et 54% de moins de trente ans, d’après Renée Bédarida [3], ayant choisi ce que l’on appelle la résistance spirituelle.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil