Des anti-juifs marocains retirent, au Liban, un Prix féminin aux mains d’une poétesse, jugée pro-Israël

Ftouh Souhail | Europe Israel

vendredi 15 mars 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.europe-israel.org/2019/...

L’antisémitisme arabe ne frappe pas que les juifs, mais aussi les intellectuels musulmans qui ont des positions positives envers Israël. Les détracteurs de l’Etat juif peuvent interdire un chanteur en Tunisie de se produire en Israël, ou une poétesse marocaine de recevoir un Prix au Liban car elle est jugée pro-Israël.
La poétesse et écrivaine marocaine Bouchraïl Echchaoui est la nouvelle victime de cet antisémitisme de nouveau genre. Le Conseil arabe du développement pour la femme et les affaires a annoncé qu’il retirait un prix honorifique attribué le 10 mars 2019 à cette jeune poète et écrivaine marocaine. Celle-ci a fait l’objet d’une large campagne des militants anti-israéliens au Maroc et au Liban.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil