Le rythme de la mort pendant l’Holocauste a été bien pire qu’on ne le pensait, d’après une étude de l’Université de Tel-Aviv

Université de Tel-Aviv

mercredi 9 janvier 2019, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.ami-universite-telaviv.c...

Selon une étude réalisée par le Prof. Lewi Stone, spécialiste de biomathématique de la Faculté des sciences de la vie de l’Université de Tel-Aviv, près d’un quart des Juifs massacrés pendant l’Holocauste l’ont été au cours d’une période de cent jours en 1942. D’après l’étude, qui avait pour but de mesurer les taux de meurtres systémiques par les nazis et d’examiner la logistique qui les a rendus possibles, le rythme d’extermination était alors de 15 000 personnes par jour, atteignant un total de 1,47 million de victimes pendant les trois mois probablement les plus meurtriers de l’histoire humaine.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil