Fêter le nouvel an le 1er janvier ne fait pas partie des mœurs israéliennes.

israelValley

mardi 1er janvier 2019, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.israelvalley.com/2018/1...

Le 1er janvier est perçu par la plupart des Israéliens comme une fête chrétienne. Il est d’ailleurs reconnu comme tel par les autorités israéliennes et nommé « nouvel an chrétien ».
Aussi le soldat chrétien par exemple, peut disposer, au sein de l’armée de défense d’Israël, d’un jour de congé considéré comme fête religieuse majeure, non compris dans les jours de vacances réguliers. De même sur un lieu de travail, l’employé est autorisé à bénéficier d’un jour de congé selon la législation en place, assez tolérante en matière de religions. Mais, perçu comme une fête chrétienne, le nouvel an est volontairement boudé par nombre de Juifs israéliens.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil