Etude : l’Antisémitisme est constitutif de l’ADN de l’Europe

Par Manfred Gerstenfeld | Adaptation : Marc Brzustowski.

dimanche 23 décembre 2018, par Desinfos

Voir en ligne : https://www.jforum.fr/etude-lantise...

Considérée comme la plus vaste recherche jamais menée sur l’antisémitisme, l’Agence sur les Droits Fondamentaux a publié le 10 décembre 2018 une étude sur l’antisémitisme dans 12 pays de l’Union Européenne, intitulée : Expériences et perceptions de l’Antisémitisme. De nombreux médias dans divers pays ont cité, sans soulever la moindre critique, des statistiques tirées de ces travaux.
Avant d’analyser le rapport, devrait-on cependant insister, ce que peu de journalistes ont fait, sur le fait que la méthodologie de ce rapport ne répond pas aux critères statistiques de la représentativité. Les chercheurs l’expliquent de cette façon : “Bien que les résultats ne puissent être considérés comme représentatifs de tous les Juifs de l’U.E, ils constituent et de loin, le recueil le plus vaste de preuves empiriques sur la discrimination, le crime de haine et l’antisémitisme contre les Juifs en Europe, depuis la première étude de ce genre réalisée par la FRA en 2012”. Pour obtenir des réponses au questionnaire, une diversité d’organisations juives, ont principalement utilisé leurs listes d’adresses mail.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil