Le départ des troupes américaines de Syrie à sa juste proportion

Freddy Eytan - Le Cape

vendredi 21 décembre 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://jcpa-lecape.org/le-depart-de...

La passion des journalistes et des observateurs l’emporte souvent sur la raison, surtout quand il s’agit d’analyser des relations bilatérales avec la France, la Russie ou l’Amérique. Ainsi, ils se focalisent automatiquement sur les relations personnelles entre Nétanyahou et les leaders de ces pays et celles-ci prévalent sur le contexte géopolitique et la réelle situation sur le théâtre des opérations.
Les commentaires alarmants et les grosses manchettes sur la « débâcle » des Etats-Unis, « le départ à la sauvette », « la trahison du président Trump », « le camouflet de Bibi », « Israël demeure seul », « le grand danger » « Personne ne nous protégera face à l’Iran, » etc., etc., sont bien évidement disproportionnées et sèment inutilement la panique, la psychose.



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil