L’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, fervente amie d’Israël, a démissionné : retour sur la carrière trop brève de la comète Nikki Haley

Tel Avivre

mercredi 10 octobre 2018, par Desinfos

Voir en ligne : http://www.tel-avivre.com/2018/10/1...

Le président américain Donald Trump a accepté la démission surprise de l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU, Nikki Haley à l’issu d’un entretien dans le bureau ovale de la Maison Blanche. Avant d’être nommée fin novembre 2016 au poste d’ambassadrice pour représenter Washington aux Nations unies en remplacement de Samantha Power, Nikki Haley était une jeune gouverneure républicaine de Caroline du Sud depuis 2011, fille d’immigrés indiens. Elle a été dès sa nomination, un soutien fort et indéfectible à Israël. C’est grâce à elle que les Etats-Unis ont bloqué à plusieurs reprises, des résolutions condamnant la politique israélienne vis-à-vis des territoires palestiniens. L’une des images fortes de son passage aux Nations unies restera son départ du Conseil de sécurité au moment où l’ambassadeur palestinien, Riyad Mansour, prenait la parole pour appeler à une aide internationale pour son peuple, le 15 mai 2018…



Desinfos

La revue des infos

Mots-clés

Accueil